Après Justine Henin, c'est Kim Clijsters (WTA 15) qui renonce à disputer le premier tour de la Fed Cup contre la Pologne, les 6 et 7 février à Bydgoszc, a annoncé lundi la fédération Royale Belge de Tennis (FRBT). Il s'agit d'un revirement de la Limbourgeoise, qui avait initialement fait savoir qu'on pouvait compter sur elle. Mais avec son staff sportif elle est arrivée à la conclusion qu'elle avait impérativement besoin d'une période d'entraînement de reconstruction après la raclée de Melbourne contre la Russe Nadia Petrova (0-6, 1-6) en 1/16-ème de finale. Ce qui implique l'abandon pur et simple du projet polonais.

Sabine Appelmans emmènera par conséquent Yanina Wickmayer (WTA 16), Kirsten Flipkens (WTA 71), Sofie Oyen (WTA 822) et An-Sophie Mestach (WTA 895 et ITF 12), 15 ans, à Bydgoszcz. Justine Henin l'avait prévenue il y a une dizaine de jours que cette rencontre arrivait trop tôt après l'Open d'Australie. Si Yanina Wickmayer offre la victoire à la Belgique en Pologne, le prochain tour, un barrage pour une accession au groupe mondial, est programmé les 24 et 25 avril.