L’équipe belge de Fed Cup a une nouvelle capitaine. Il s’agit de l’ancienne joueuse Ann Devries. La nouvelle est tombée lundi midi par le biais d’un communiqué de la VTV, la Fédération flamande de tennis. La Limbourgeoise, 41 ans, responsable du tennis féminin à la VTV, succède à Sabine Appelmans, qui a décidé de quitter son poste pour se consacrer, officiellement, "à d’autres projets".

"Il s’agit d’une grande surprise !" nous a confié la nouvelle capitaine. "Il y a deux semaines, j’ai reçu un coup de fil de la VTV me demandant si j’étais tentée de reprendre la fonction. Je tombais un peu des nues, car je ne savais pas que Sabine avait choisi d’arrêter. Je ne l’ai même pas encore eu au téléphone. J’ai eu quelques jours pour réfléchir et j’ai accepté."

L’annonce de l’arrêt de Sabine Appelmans à la tête de l’équipe de Fed Cup constitue effectivement une surprise dans le milieu. L’ancienne championne, 39 ans, qui avait réussi, en quatre années de capitanat, à ramener la Belgique du maintien dans le Groupe mondial II aux demi-finales du Groupe mondial I contre la République tchèque en avril à Charleroi, semblait très heureuse dans son rôle de mère un peu poule d’un groupe de filles enthousiastes.

La Brabançonne aurait-elle par hasard réalisé, avec les déboires rencontrés cette année par Kim Clijsters et l’approche de sa fin de carrière, que la Belgique était arrivée au terme d’un cycle ? Ce n’est pas impossible, même si d’après nos informations, ce serait pour des raisons d’ordre privé, n’ayant rien à voir avec le tennis, qu’elle a désiré remettre son tablier.

Première joueuse belge à réussir une percée dans le tennis féminin au milieu des années 80, Ann Devries est en tout cas consciente du défi. La Limbourgeoise, qui fut 77e à la WTA en 1988 et ouvrit la voie aux Sabine Appelmans et Dominique Monami, sait qu’elle aura la lourde tâche de rebâtir une équipe compétitive. Sa première mission sera une rencontre face à la Serbie, le 4 et 5 février 2012 à Charleroi. "Commencer par un duel contre la Serbie ne sera pas une partie de plaisir. C’est clair qu’il y a beaucoup d’incertitudes quant à la future composition de l’équipe. J’espère que Kim jouera encore, mais à l’heure actuelle, ce n’est pas une garantie. Kirsten (NdlR : Flipkens, qu’elle entraîne) est débarrassée de ses problèmes au poignet et va, pour sa part, tenter de remonter la pente. Il y aura une période de transition, c’est indéniable. J’ai la chance de bien connaître le circuit et je ferai le maximum pour mener cette excitante tâche à bien "

La nomination d’Ann Devries n’a pas fait que des heureux. Dominique Monami a ainsi réagi de manière assez véhémente via son compte Facebook. "Un tout grand merci à la fédération de m’avoir demandé si le poste de capitaine de Fed cup m’intéressait ainsi qu’à Els Callens ou Laurence Courtois !!! Et un tout grand bravo pour la manière dont Sabine a été traitée. "Buiten par la petite porte" alors qu’elle méritait beaucoup plus !!!" Ambiance

Du côté des officiels belges, la réaction est plutôt laconique. "Sabine garde d’excellents souvenirs et retire une grande fierté de sa période passée à la tête de l’équipe belge de Fed Cup. Elle a vécu de très beaux moments, mais souhaite aujourd’hui se lancer dans d’autres défis." C’est Walther Goethals, le secrétaire général de la VTV, qui s’est improvisé porte-parole. "Elle nous a passé un coup de fil il y a quinze de jours pour nous faire part de sa décision. Nous étions surpris, mais n’avons pas cherché à la faire changer d’avis, car elle était résolue."