Federer s'impose sans briller face à Davydenko
© EPA

Tennis

Federer s'impose sans briller face à Davydenko

AFP

Publié le - Mis à jour le

Battu par Fernando Gonzalez en ouverture, Roger Federer a remis les pendules à l'heure en dominant le Russe Nikolay Davydenko 6-4, 6-3, mais n'a pas vraiment brillé lors de son deuxième match de poule du Masters, mercredi à Shanghai.

Avec ce succès, le Suisse évite le pire, c'est-à-dire une première élimination en poules à sa sixième participation. Il ne s'est pas tellement rassuré pour autant puisque, malgré la sécheresse du score, il n'a jamais paru serein face au Russe.

Confronté à un adversaire qu'il avait toujours battu en dix rencontres, le N.1 mondial a semblé très nerveux et a commis un nombre énorme (39!) de fautes directes, que ce soit en revers ou en coup droit.

Au premier set, il a tremblé sur chacun de ses jeux de service, ne s'en sortant que grâce à une bonne première balle. Il a même perdu son engagement à 5-3. Mais Davydenko lui a ensuite offert le set sur un plateau en perdant les quatre derniers points du jeu suivant, dont les deux derniers sur une double faute et un smash facile dans le couloir.

Federer a eu un peu plus le contrôle à partir du milieu du deuxième set lorsqu'il a breaké deux fois Davydenko, très décevant, mais il a ensuite encore laissé le Russe revenir de 5-1 à 5-3. Le Suisse jouera sa place en demi-finales du Masters vendredi face à Andy Roddick, contre qui il mène 14-1 dans leurs confrontations directes et qui devait rencontrer Fernando Gonzalez dans le deuxième match de la journée de mercredi. Face à Gonzalez, Federer avait perdu lundi son deuxième match d'affilée, après sa défaite face à David Nalbandian à Bercy, un "doublé" qui ne lui était encore jamais arrivé depuis qu'il est devenu N.1 mondial en février 2004.

C'était également sa première défaite dans un match de poule à un Masters après un bilan immaculé de quinze victoires en quinze matches.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous