David Goffin n'a pas réussi à se hisser samedi à Melbourne en huitièmes de finale de l'Open d'Australie. 

Comme l'an dernier, le parcours du Liégeois s'est achevé au stade du troisième tour, cette fois sous les frappes lourdes du Russe Andrey Rublev, 16e mondial, l'homme en forme de ce début d'année 2020, vainqueur des tournois de Doha et d'Adélaide. Dans la 1573 Arena, le numéro 1 belge, 11e joueur du monde, s'est incliné 2-6, 7-6 (7/3), 6-4 et 7-6 (7/4) après plus de 3 heures de jeu.

"Je suis déçu forcément, surtout que ce fut une grosse bagarre", a confié David Goffin. "J'aurais vraiment bien aimé gagner ce match. En outre, j'étais très bien entré dans la partie. Je jouais très vite, j'étais assez agressif, je lui mettais la pression et lui ne servait pas très bien. À l'arrivée, cela ne s'est pas joué à grand-chose. Ce furent quatre sets vraiment très accrochés. Le niveau de jeu était très élevé, je me sentais bien, mais lui aussi était en forme. Et finalement, c'est lui qui s'en sort avec un peu plus de réussite, un peu plus d'audace dans les moments importants".

David Goffin, qui n'a plus semblé affecté par son blocage du bassin survenu lors de son deuxième tour contre Pierre-Hugues Herbert, n'est effectivement pas passé loin de devenir le premier joueur de 2020 à battre Andrey Rublev. Le match s'est sans doute joué à 6-2, 5-4 en faveur du Liégeois qui, lorsqu'il a pu servir pour mener deux sets à rien, n'a pas réussi à conclure.

"C'est vrai que c'était un moment important", a reconnu le Belge. "J'ai un peu moins bien servi sur ce jeu-là et lui a très bien retourné. Et à 5-5, il ne m'a plus donné la moindre occasion pour gagner le set au tie-break. Ensuite, la confiance est revenue chez lui, il a commencé à trouver son rythme, à servir de mieux en mieux. Et il est resté très solide jusqu'à la fin. C'est tout à son honneur aussi, car il ne m'avait pas breaké jusque-là, et il a continué à y aller à fond et à n'a pas commis de fautes. J'ai encore eu un break d'avance au troisième set, mais il est bien revenu, il a saisi ses occasions. C'est dommage, cela aurait pu passer, mais ce fut un très bon match de tennis".

Rublev sera opposé en 8es de finale à l'Allemand Alexander Zverev, 7e mondial, qui s'est montré intraitable pour écarter 6-2, 6-2, 6-4 l'Espagnol Fernando Verdasco (ATP 51), samedi au 3e tour.

Mertens en trois sets

Elise Mertens (N.16) s'est qualifiée pour les 8es de finale de l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de l'année, samedi à Melbourne en battant l'Américaine Catherine Bellis (WTA 600) en trois sets 6-1, 6-7 (5/7), 6-0 au troisième tour. La partie a duré presque deux heures (1h59).

C'est la deuxième fois en trois ans qu'Elise Mertens, 17e mondiale, se retrouve en 8e de finale de l'Open d'Australie, elle qui avait atteint les demi-finales pour sa première participation à la manche australienne du Grand Chelem en 2018. L'année dernière, elle avait été éliminée au 3e tour par l'Américaine Madison Keys. Pour une place en quarts de finale, la numéro 1 belge, 24 ans, sera opposée à la Roumaine Simona Halep (N.4), 3e joueuse du monde, victorieuse de son côté au 3e tour de la Kazakhe Yulia Putintseva (WTA 38) en deux sets 6-1, 6-4. La Roumaine, 28 ans, ex-numéro mondiale, mène deux victoires à une dans ses confrontations avec Elise Mertens qui s'était imposée en finale à Doha l'an dernier (3-6, 6-4, 6-3) sur surface dure après avoir été battue deux fois sur terre battue en 2018.

Le duo Sander Gillé et Joran Vliegen éliminé

Joran Vliegen et Sander Gillé n'ont pas réussi samedi à se qualifier pour les 8e de finale de l'Open d'Australie. Le duo s'est incliné face à l'Italien Simone Bolello et au Français Benoit Paire, 7-6 (8/6), 4-6 et 6-3, en 2h21. L'an dernier, Gillé et Vliegen avaient également atteint le 2e tour de Wimbledon. A l'US Open, le duo avait par contre été éliminé au premier tour. Vliegen s'était quant à lui qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros l'année dernière, mais aux côtés du Kazakh Michail Kukushkin.

Kirsten Flipkens éliminée en double au 2e tour

La joueuse de tennis belge Kirsten Flipkens (WTA 24 en double) n'est pas parvenue à s'imposer au deuxième tour des doubles de l'Australian Open, samedi à Melbourne. Elle et sa coéquipière, l'Américaine Taylor Townsend (WTA 80), se sont inclinées 3-6, 6-1, 6-3 face au duo tchèque composé de Barbora Krej¿íková (WTA 13) et Katerina Siniakova (WTA 10).

La paire belgo-américaine n'est pas parvenue à vaincre les Tchèques, têtes de série N.4 du tableau et qui comptent deux victoires en Grand Chelem ensemble, à Roland-Garros et Wimbledon en 2018. Le match a duré 1h49. Kirsten Flipkens doit encore jouer en double mixte aux côtés de l'Autrichien Jurgen Melzer, samedi. En simple, Kirsten Flipkens (WTA 81), 34 ans, n'est pas parvenue à se qualifier pour le deuxième tour de cette première levée du Grand Chelem. Pour sa 12e participation à Melbourne Park, 'Flipper' s'est inclinée 6-3, 2-6, 7-6 (10/7) devant la Tchèque Karolina Muchova (WTA 22/N.20) après 2h26 de jeu. Plus tard dans la journée de samedi, David Goffin (ATP 11) et Elise Mertens (WTA 17) disputeront leur match du troisième tour du tournoi. Joran Vliegen et Sander Gillé joueront aussi au deuxième tour du double.