"Je ne suis pas surpris, car j'avais de bonnes sensations à l'entraînement, mais cela fait plaisir", a confié David Goffin (ATP 22) jeudi après sa victoire. 

Le Belge avait le sourire aux lèvres dans la grande salle d'interview de Melbourne Park après s'être qualifié pour le troisième tour de l'Open d'Australie. Sur le court n°7, dans un match perturbé par la pluie, le Liégeois de 28 ans a dominé le puissant Roumain Marius Copil (ATP 60), 28 ans également, 5-7, 7-5, 6-2 et 6-4.

"Cela allait très vite dans le premier set", a-t-il raconté. "Il jouait très bien, il servait très bien. Et dès qu'il avait une petite opportunité, il se montrait très agressif. Et cela passait. Je trouvais aussi que je servais bien, mais je commettais quelques fautes. Je me disais qu'il fallait essayer de mettre plus d'intensité dans les jambes, plus d'énergie afin d'être plus solide encore, pour qu'il soit moins à l'aise dans l'échange, et le faire craquer. Et cela a payé."

Et voilà donc David Goffin, qui avait affirmé ne rien n'attendre de cette première levée du Grand Chelem 2019, au troisième tour. Le n°1 belge affrontera samedi le Russe Daniil Medvedev (ATP 16), 22 ans, finaliste du tournoi de Brisbane il y a deux semaines.

"Je ne sais pas si je suis déjà revenu à mon meilleur niveau. Je ne me pose pas la question. J'essaie juste de faire le maximum. Ce n'était pas facile car il n'y avait pas beaucoup de rythme, ni d'échanges. D'autant qu'avec la pluie, on jouait deux points et puis on arrêtait. Mais bon, j'ai très bien servi et je suis très satisfait de mes deux premiers matches. Je n'ai encore jamais joué contre Medvedev, mais il a gagné un paquet de matches ces derniers mois. Il est très doué et a de très bonnes frappes à plat. Je vais tout faire pour le mettre le plus mal à l'aise possible", conclut-il.