Le Chilien Fernando Gonzalez, tête de série N.10, a rejoint Roger Federer en finale de l'Open d'Australie, en surclassant l'Allemand Tommy Haas (N.12), en trois sets 6-1, 6-3, 6-1 vendredi à Melbourne.

Gonzalez, 9e mondial, devient le deuxième Chilien à disputer une finale du Grand Chelem après Marcelo Rios en 1998, également à Melbourne.

Lui-même n'avait jamais dépassé les quarts de finale dans un tournoi majeur, avant son parcours à sensation en Australie, où il a notamment battu Lleyton Hewitt, James Blake et Rafael Nadal.

Comme lors des tours précédents, Gonzalez, 26 ans, a été impressionnant, ne laissant que des miettes à Haas qui cherchait pour la première fois à atteindre une finale du Grand Chelem, après deux demi-finales à Melbourne, en 1999 et 2002.

A peine moins suprême que Federer la veille contre Andy Roddick, Gonzalez a lui aussi distribué les coups gagnants pour surclasser son adversaire, ce qui annonce une finale explosive dimanche entre les deux joueurs les plus brillants -et de loin- du tournoi.