Tennis L’ancienne reine du circuit est repartie frustrée de Liège car elle n’a pas assisté au combat attendu.

Justine Henin, consultante pour France Télévisions, a passé tout son week-end à Liège derrière son micro. L’ancienne numéro un mondiale durant 117 semaines a gardé un œil avisé sur le circuit féminin même si elle reconnaît avoir pris distance avec cet univers.

Justine Henin, quel regard portez-vous sur ce 0-3 ?

"La défaite est sévère au vu des matchs du samedi. Nous avons assisté à deux matchs équilibrés. Les rencontres ont été serrées. Alison Van Uytvanck et Caroline Garcia ont offert un match qui n’était pas d’une top qualité. La nervosité était trop importante. Ce qui a fait mal, c’est surtout la défaite d’Elise Mertens samedi. Elle a créé beaucoup d’opportunités. Ce point perdu change tout. Je souligne au passage l’incroyable jeu de Cornet. J’avais l’impression que la Française allait craquer physiquement au moins 10 fois. À la fin, c’est elle qui a dicté le jeu. Ce 2e match a conditionné le week-end."

(...)