Justine Henin-Hardenne (WTA-12), dixième tête de série, mais favorite du tournoi féminin de Roland-Garros affrontera l'éternelle Espagnole Conchita Martinez au premier tour du tournoi de tennis de Roland Garros, qui débute lundi à Paris.

Notre compatriote, victorieuse en 2003, rentrera donc vite dans le vif du sujet, à Roland-Garros, contre la 43-ème joueuse mondiale, finaliste malheureuse face à la Française Mary Pierce (6-2, 7-5), à Paris, en 2000.

En cas de succès, notre compatriote s'orienterait vers un quart face à la Russe Maria Sharapova (N.2), si celle-ci confirme son talent sur terre. La Belge pourrait ensuite retrouver la Française Amélie Mauresmo (N.3), qui bénéficie d'un bon tableau mais n'a jamais dépassé les quarts à Roland-Garros.

Kim Clijsters, tête de série numéro 14, de son côté, entretien le mystère quant à sa participation. Blessée à un ligament du genou lors du tournoi de Berlin, début mai, elle devrait se tester sur la terre battue des terrains parisiens avant la fin du week-end, mais n'a toujours pas réservé de court pour un éventuel entraînement ce vendredi. Au cas où les nouvelles de la Limbourgeoise se révèleraient positives, versée dans le premier quart de tableau du tournoi, elle sera opposée à une joueuse issue des qualifications lors du 1er tour, avant d'éventuellement rencontrer au tour suivant la gagnante de la rencontre mettant au prise la Slovaque Ludmila Cervanova et la Japonaise Aiko Nakamura.

La N.1 mondiale Lindsay Davenport, dont le meilleur résultat à Roland-Garros est une demi-finale en 1998, n'a guère le pied terrien et pourrait souffrir face à la Russe Dinara Safina (N.25) dès le 3e tour. La surprise pourrait venir de la Suissesse Patty Schnyder qui profite d'un très bon tableau.

La tenante du titre russe, Anastasia Myskina (N.5), hors de forme, n'est pas trop mal lotie avec la perspective d'un affrontement en 8e de finale avec Venus Williams (N.11), dont la soeur cadette, Serena, a déclaré forfait vendredi matin.