Chaque année à pareille époque, c'est la même satisfaction. Lors de la tournée australienne, qui a débuté cette semaine et culminera lors de l'Open d'Australie du 15 au 27 janvier, les joueurs et joueuses belges ont pris la bonne habitude de nous réserver quelques très beaux résultats.

Souvenez-vous, l'année dernière, Kim Clijsters avait brillamment remporté le tournoi de Hobart, avant que Christophe Rochus n'atteigne les huitièmes de finale de l'Australian Open.

Cette fois, la tournée australienne, disputée soit sur surface dure, soit sur rebound ace, semble à nouveau bien partie pour nos compatriotes.

Il y a tout d'abord Justine Henin (WTA 45), qui s'est qualifiée ce jeudi pour les demi-finales du tournoi de Gold Coast, en prenant la mesure en deux sets (6-1, 6-1) de la Sud-Africaine Joannette Kruger (WTA 59). Une victoire nette et sans bavure, consécutive à deux autres matchs tout aussi impressionnants.

TOP 40

Lors de ses trois premiers matchs, la Rochefortoise n'a concédé que sept jeux à ses adversaires. Et elle est la seule des quatre demi-finalistes à ne pas avoir perdu un seul set. De bon augure pour la suite.

Pour atteindre la finale de ce tournoi doté de 170.000 dollars, Justine Henin, tête de série numéro 8, doit prendre ce vendredi le dessus sur l'Américaine Meghann Shaughnessy, 38e mondiale et 6e tête de série, qui s'est imposée presque aussi facilement qu'elle en deux manches, (6-2 et 6-1), face à la première tête de série de l'épreuve, l'Espagnole Conchita Martinez.

Quoi qu'il advienne, les beaux résultats de Justine devraient lui permettre de rentrer dans le Top 40 dès la semaine prochaine.

L'autre demi-finale opposera, vendredi, l'Italienne Silvia Farina, 63e mondiale, à la Suissesse Patty Schnyder, 25e mondiale et 2e tête de série.

PAS D'EXPLOIT EN HOPMAN CUP

Toujours en Australie, mais du côté de Perth cette fois, Kim Clijsters et Olivier Rochus avaient la possibilité de disputer la finale de la Hopman Cup.

Mais pour cela, il fallait qu'ils remportent par trois victoires à zéro leur duel face aux Etats-Unis de Monica Seles et Jan-Michael Gambill. Une tâche réalisable, mais ô combien difficile.

L'espoir s'envola d'ailleurs très rapidement, puisque Kim Clijsters s'inclina d'emblée face à Monica Seles, en deux sets (7-6 et 6-0). La jeune Limbourgeoise a pourtant bénéficié de quatre balles de set dans la première manche, avant que la quatrième joueuse mondiale n'enclenche le turbo et termine la rencontre sur un cinglant 6-0, malgré trois balles de match gaspillées.

Les USA étaient donc déjà qualifiés pour la finale de samedi, où ils seront opposés au vainqueur du groupe A, la Suisse (N.1) ou l'Afrique du Sud, tenante du titre et N.4, qui se rencontrent vendredi.

Le match entre Olivier Rochus et Jan-Michael Gambill ne comportait donc plus d'enjeu, et c'est l'Américain qui s'est imposé 7-6 et 6-4.

Tandis que dans le double, les deux Belges se sont également inclinés en trois sets (4-6, 6-1, 7-6).

Mais cette défaite face aux USA ne doit pas faire oublier les performances réalisées par nos deux jeunes représentants, que l'on songe à la victoire d'Olivier sur Marat Safin, ou les trois victoires d'affilée de Kim face à des joueuses du niveau de Sugiyama, Likhovtseva et Habsudova.

Enfin, à Adelaide, Xavier Malisse a été éliminé au second tour du tournoi disputé sur ciment et doté de 375.000 dollars, par l'Allemand Tommy Hass, 23e mondial et 5e tête de série de l'épreuve. Malisse, 127e mondial, qui s'était extirpé des qualifications avant d'éliminer l'Américain Chris Woodruff (ATP 67) au 1e tour, s'est incliné en deux manches (7-5 et 6-3).

(avec BELGA)

© La Libre Belgique 2000