La Hopman Cup, baptisée ainsi en hommage à Harry Hopman - joueur de tennis australien qui, dans les années 30, a brillé en double avant de mener en Coupe Davis l'Australie à la victoire finale à 16 reprises en tant que capitaine -, fête ses dix-neuf ans.

La Coupe Hopman est une compétition amicale par équipes mixtes de deux disputant chacune un simple messieurs, un simple dames et un double. Elle débutera demain jusqu'à vendredi prochain à Perth, en Australie. Elle réunit huit équipes, réparties en deux groupes A et B. Les équipes classées premières de chaque groupe seront opposées en finale.

Cette année, la Belgique, qui n'a jamais remporté l'épreuve et qui a déjà été représentée par les paires O. Rochus-Monami et Malisse-Clijsters, ne sera pas présente.

Les deux équipes favorites ont été versées dans deux groupes différents : la Russie dans le groupe A et l'Espagne dans le groupe B. Cette compétition amicale ouvre traditionnellement l'année tennistique.

Dans le groupe A, la Russie paraît au-dessus du lot, avec la 6e joueuse mondiale, Nadia Petrova, et Dmitry Tursunov, 22e mondial et l'un des acteurs de la victoire de la Russie en finale de la Coupe Davis début décembre à Moscou contre l'Argentine. La Russie est opposée, en ouverture de la compétition, à une équipe d'Australie au sein de laquelle figure le revenant Mark Philippoussis, 29 ans, 114e mondial, vainqueur de l'épreuve en 1999. Il espère retrouver l'année prochaine son meilleur niveau. Il évoluera à domicile aux côtés de l'instable Alicia Molik qui espère aussi revenir en 2007 à son meilleur niveau.

Les Etats-Unis, quadruple vainqueur de l'épreuve, figurent également dans ce groupe A. Ils auront du mal, avec Mardy Fish et Ashley Harkleroad, à conserver leur trophée, acquis en début d'année 2006 par Taylor Dent et Lisa Raymond grâce à une victoire sur les Pays-Bas, absents de cette nouvelle édition. La France, choisie en dernière minute pour remplacer l'Allemagne, complète cette poule avec une équipe formée par Tatiana Golovin, 22e mondiale et Jérôme Haehnel, 213e mondial, qui semble un peu tendre.

L'Espagne, placée dans le groupe B, a délégué Tommy Robredo, qui a été l'un des joueurs les plus en vue du dernier trimestre d'une année 2006 qu'il a terminée en 7e position dans la hiérarchie mondiale. Il sera épaulé par Anabel Medina, 27e mondiale. Moins compactes, les équipes de République tchèque et de Croatie devraient jouer les outsiders. Si Tomas Berdych et Mario Ancic, deux joueurs dont le talent a éclaté au plus haut niveau cette année, sont respectivement 9e et 13e mondiaux, leurs coéquipières sont beaucoup plus loin : la Tchèque Lucie Safarova n'est que 42e mondiale, la Croate Sanja Ancic, 176e !