Allez !" Justine Henin a de fortes chances de réussir sa deuxième carrière alors qu’elle disputera ce samedi contre Kim Clijsters la finale du Tournoi de Brisbane à la faveur de son grand retour à la compétition, dix-huit mois après avoir pris sa retraite. L’ancienne première joueuse mondiale l’a fait avec classe en balayant Ana Ivanovic, tête de série n°3, sur le score de 6-3, 6-2, en 1h06 de jeu. "Je suis en finale de mon premier tournoi et c’est une sensation énorme , confia-t-elle, le sourire aux lèvres. J’aurais signé des deux mains parce qu’il est moins facile qu’il n’y paraît de revenir à la compétition après une longue absence. J’ai eu un tableau très difficile. J’aurais pu passer à la trappe dès le premier tour contre Petrova et prendre l’avion pour Sydney. Là, je vais avoir la chance de disputer un cinquième match d’affilée. C’est beaucoup plus que ce que je pouvais espérer "

Justine Henin s’est montrée bien plus convaincante que contre la Hongroise Melinda Czink en quarts de finale, où elle s’était emmêlée dans les cordes de sa raquette. Lâchant tous ses coups avec un rare bonheur, la Famennoise en a fait voir de toutes les couleurs à la jolie Serbe qui tente de récupérer ses nic-nac après une année 2009 tout à fait calamiteuse. "Je me suis beaucoup amusée, sourit-elle. J’étais impatiente de voir comment j’allais récupérer et je me suis bien sentie sur le terrain. C’est le genre de match que j’adore et j’ai été constante du début à la fin. J’ai mis pas mal de pression, j’ai tenu l’échange et j’ai affiché de la sérénité."

Voilà donc Justine Henin en finale de ce Tournoi de Brisbane, où elle tentera, ce samedi, de décrocher un 42e titre lors d’un pétillant duel contre Kim Clijsters. Il s’agira du premier duel entre les deux diamants du tennis belge depuis une demi-finale à Wimbledon en 2006 et de la première finale 100 % belge sur le circuit depuis le tournoi de Toronto en 2005. "C’est la situation idéale. Je vais jouer une finale, donc ce sera excitant. C’est toujours spécial de défier Kim. Nous avons eu de grandes bagarres par le passé, mais nous avons vécu beaucoup de choses depuis, ce qui fait que ce sera sans doute un peu différent. Il s’agira, bien sûr, d’un match difficile. Et il est évident que je veux gagner ce tournoi !" , conclut-elle.