Après Alexander Zverev et Boris Becker, le joueur de tennis australien Nick Kyrgios s'en est pris mercredi sur les réseaux sociaux à son confrère autrichien Dominic Thiem, qu'il a appelé à adopter une attitude plus exemplaire. 

"Aucun d'entre vous n'a le niveau intellectuel pour comprendre d'où je viens", s'est emporté le volcanique Australien sur Twitter.

Cette saillie constitue un nouvel épisode du feuilleton qui a débuté lorsque Kyrgios avait traité d'"égoïste" l'Allemand Alexander Zverev, vu dans un bar alors qu'il avait promis de rester en quarantaine après avoir participé à l'Adria Tour où plusieurs joueurs ont attrapé le Covid-19.

L'Australien s'est attiré un retour de flammes et des critiques de plusieurs grands noms du tennis, dont Boris Becker avec qui il a échangé des noms d'oiseaux en ligne, et Thiem, qui l'a égratigné dans une interview dans la presse allemande cette semaine.

"Kyrgios lui-même a fait beaucoup de bêtises. C'est pour ça que j'ai encore plus de mal à comprendre quand il se mêle de tout. (...) Ce serait préférable qu'il soit 'clean' plutôt que de critiquer les autres", a taclé le N.3 mondial autrichien.

Kyrgios n'a pas tardé à répliquer, toujours sur Twitter: "De quoi tu parles? De bêtises comme casser ma raquette? Dire des gros mots? De laisser filer un match par ci par là? Des trucs que tout le monde fait? Aucun d'entre vous n'a le niveau intellectuel pour comprendre d'où je viens. J'essaie de leur faire assumer leur responsabilité. Ca montre juste à quel point (Thiem, Zverev et Djokovic) prennent ça par dessus la jambe, avec deux d'entre eux qui vont faire la fête en pleine pandémie. Il y a des gens qui meurent, qui perdent leurs proches et leurs amis, et Thiem vient parler d'erreur. Ces mecs sont le 'top' de notre sport", s'est emporté Kyrgios.