Paul-Henri Mathieu de retour au plus au niveau après 15 mois d'arrêt dus à une grave opération de la jambe gauche, a fait sensation jeudi en éliminant l'un des plus grands serveurs du circuit, l'Américain John Isner, battu en cinq sets 6-7 (2), 6-4, 6-4, 3-6, 18-16 et 5h41 minutes de jeu au deuxième tour des Internationaux de France de tennis. Le Français de 30 ans seulement classé 261e mondial et donc bénéficiaire d'une wild-card pour participer à Roland-Garros, a survécu aux 41 aces distillés dans la partie par le puissant bras droit du géant de 2.06 mètres, avant de l'emporter à sa 7e balle de match.

Mathieu s'est d'abord offert trois balles de match sur service de son adversaire, au 22e jeu du 5e set, après un revers de l'Américain dans le filet. Isner a sauvé les trois et égalisé à 11-11. Mathieu s'est offert deux nouvelles balles de match au 30e jeu du 5e set. Encore sauvées par Isner.

Le match a basculé au 34e jeu quand Mathieu a obtenu deux nouvelles balles de match et converti la deuxième sur un coup droit croisé hors des limites de l'Américain.

Il s'agit du deuxième plus long match de l'histoire de Roland-Garros après la rencontre Fabrice Santoro - Arnaud Clément, ayant duré 6h33 minutes en 2004. "Je ne sais pas quoi dire. J'ai du mal à croire que j'ai gagné ce match", a déclaré Mathieu en s'adressant au public du court central qui l'avait encouragé par des "Paulo, Paulo", digne d'un stade de football. "Je me suis battu tellement longtemps pour revenir... J'ai été éloigné des courts pas mal de temps et je suis revenu pour vivre des moments comme ça grâce à vous" Tête de série No10, l'Américain de 27 ans qui avait poussé Rafael Nadal aux cinq sets au premier tour l'an dernier, a été surpris par le jeu cadencé de Mathieu classé 12e mondial en 2008. Isner ne pourra pas évoquer la longueur du match pour avaliser sa défaite : il détient le record du plus long match disputé dans l'histoire du tennis quand lors du premier tour de Wimbledon 2010, il avait battu au cinquième set le Français Nicolas Mahut 70 jeux à 68. La rencontre étalée sur trois jours avait duré 11 heures 05 minutes. Le dernier set avait duré à lui seul huit heures et 11 minutes.

Mathieu qui affrontait Isner pour la première fois, avait déjà impressionné Nadal à Roland-Garros en lui prenant un set lors du troisième tour de l'épreuve en 2006.

Revenu au tennis en janvier après des mois de galère dues à un genou gauche en capilotade, Mathieu s'est offert le droit au rêve lui qui avait atteint les 8es de finale à Roland-Garros en 2008, seulement battu par Novak Djokovic. Le Français affrontera au troisième tour l'Espagnol Marcel Granollers, tête de série No20 ou le Tunisien Malek Jaziri.

"C'était compliqué de retourner (ses services) mais j'ai vu qu'il était moins sur ses jambes. J'étais devant sur mes jeux de services et j'ai gagné", a souligné Mathieu.