Justine en tête
© EPA

Tennis

Justine en tête

BELGA

Publié le - Mis à jour le

Justine Henin est remontée ce lundi sur le trône de la première joueuse mondiale de tennis. Notre compatriote avait atteint le sommet de la hiérarchie une première fois le 20 octobre 2003, l'espace d'une semaine. Elle allait ensuite terminer la saison 2003 dans cette position si enviée et la conserver du 10 novembre 2003 jusqu'au 12 septembre 2004, soit 44 semaines consécutives.

Il faudra attendre le 13 novembre 2006, soit plus de deux ans, avant de la retrouver au sommet. Son absence en début de saison en Australie allait permettre à la Russe Maria Sharapova de lui ravir le 28 janvier dernier, après 11 semaines, la place de N.1 mondiale.

La rapide élimination de la Sibérienne à Indian Wells, dont elle était la tenante du titre, permet à Justine Henin d'entamer ce lundi une 57e semaine au sommet. Elle rejoint ainsi l'Américaine Serena Williams qui a occupé cette place dans le classement WTA durant une aussi longue période.

Désormais seules six des quinze joueuses qui ont occupé la position de N.1 mondiale depuis 1975 ont fait mieux que la Rochefortoise. Le record qui n'est pas prêt d'être battu est détenu par l'Allemande Steffi Graf qui a régné durant 377 semaines.

Henin possède désormais 81 points d'avance sur Sharapova au classement publié par la WTA ce lundi. Elle étrennera sa place dès ce mercredi à l'occasion du tournoi de Miami (3,45 million de dollars), le 5e en importance de la saison.

La 3e place de la hiérarchie a également changé de propriétaire. La Russe Svetlana Kuznetsova, finaliste à Indian Wells, continue sa progression. Après avoir pris le 5 mars la 4e place à Kim Clijsters, elle empare de la 3e que détenait la Française Amélie Mauresmo. Elle compte 698 points de retard sur Henin.

Kuznetsova défend à partir de cette semaine son titre remporté à Miami l'an dernier. Derrière Mauresmo, Kim Clijsters demeure en 5e position.

Le Top 10 a encore connu un petit bouleversement avec la progression de deux places de la Tchèque Nicole Vaidisova, désormais 8e, alors que la Russe Elena Dementieva (10e) recule d'autant de places.

La Slovaque Daniela Hantuchova a mis a profit son succès à Indian Wells pour bondir du 18e au 12e rang mondial.

Quant à Kristen Flipkens, la N.3 belge, elle a perdu quelque 19 places et n'apparaît plus qu'en 130e position.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous