Justine Henin-Hardenne a confirmé son retour en forme en remportant le tournoi de tennis sur terre battue de Varsovie, en dominant en finale la Russe Svetlana Kuznetsova, tête de série N.2, 3-6, 6-2, 7-5, dimanche.

L’ancienne numéro 1 mondiale a signé du même coup sa 11e victoire d’affilée et engrangé son deuxième tournoi de l’année après avoir remporté celui de Charleston deux semaines plus tôt.

«C’était une grande bataille à la fin du match, a déclaré Henin-Hardenne à l’issue du match. C’était seulement pour elle au premier set, seulement pour moi au deuxième, et finalement au troisième set nous avons vu un beau match.» «C’était très dur pour moi au début, a-t-elle admis. Elle frappait la balle très fort. Elle est très puissante, spécialement avec son coup-droit, et j’étais vraiment sur la défensive.» «Donc dans le deuxième set, j’ai essayé de changer cela, a-t-elle expliqué. Ce n’était toujours pas mon meilleur tennis, mais dans le troisième set, j’ai fait ce que j’avais à faire tout le temps et ça a finalement payé.»

Pourtant, Kuznetsova, après avoir breaké Justine dès le deuxième jeu du troisième set, a mené 3 jeux à 1 puis 4 à 2. Mais Henin-Hardenne, 22e joueuse mondiale, se mit à agresser la Russe, haussant son niveau de jeu au moment idoine pour mener 5 jeux à 4.

Malgré un dernier sursaut de Kuznetsova, qui avait fait venir le kiné pour une jambe douloureuse au deuxième set, Henin-Hardenne poussait la Russe à la faute qui sortait un revers sur la deuxième balle de match.

«A la fin du set (le premier), j’ai tiré sur ma jambe et je ne bougeais pas très bien dans le deuxième set (...). Dans le troisième set, j’avais un break d’avance, mais elle s’est habituée à mon service et je ne pouvais pas le changer. C’est devenu un jeu de force mentale», a expliqué la Russe.