La revalidation de Kim Clijsters, suite à ses problèmes physiques survenus au début du tournoi d'Indian Wells le mois dernier, ne devait prendre en réalité que six semaines. Dans le quotidien flamand, Het Belang van Limburg, Kim Clijsters peste: "je ne pense pas avoir la confiance nécessaire fin mai pour m'aligner en toute quiétude. Même si physiquement, je serai prête. Il faudra peut-être repenser ma saison en mettant plus l'accent sur Wimbledon que sur les Internationaux de France".

La Limbourgeoise, finaliste malheureuse face à Justine Henin l'an dernier à Paris, pourrait aussi renoncer à la rencontre de Fed Cup contre la Croatie qui se déroulera en son fief de Bree à la fin du mois d'avril.