Quelques minutes à peine après son élimination du premier tour de l’US Open des œuvres de la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 29/n°21) sur le score de 6-3,5-7, 1-6 (1h47 de jeu), Kim Clijsters (37 ans) a analysé sa prestation qui fut très intéressante pendant le premier set avant de perdre en consistance dans les deuxième puis troisième sets.

Kim, êtes-vous déçue de votre match ?

“Je ne connaissais pas du tout mon adversaire, j’ai juste vu des vidéos de ses matchs. Il fallait donc que je m’habitue à son jeu, à ses frappes en début de rencontre. Et je suis bien rentrée dans la partie avec une bonne qualité de balle au service et de l’agressivité dans les échanges. Je suis parvenue à la déranger. Au début du deuxième set j’ai encore eu des opportunités mais j’ai commis quelques fautes sur des balles plus courtes. Puis Alexandrova a commencé à mieux servir. Elle a aussi commencé à mieux retourner mes engagements. Dans le troisième set, j’avais l’impression qu’elle lisait très bien les trajectoires de mes balles et touchait la cible à chaque fois sur ses attaques.”

Est-ce ce que ce match est encourageant pour la suite ?

“Oui, bien sûr. C’est un long processus et je continue d’avancer. En relevant le défi de ce retour au plus haut niveau, je savais que cela me demanderait beaucoup de travail et d’investissement. Je ne sais pas encore à quoi ressemblera la suite de ma saison. On verra. Cela a été une année étrange. Quand j’ai commencé à Dubaï et à Monterrey, j’étais excitée pour jouer plus de tournois, de faire voyager la famille avec moi. Mais cela n’a pas été possible. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve.”

Comment vous sentiez-vous physiquement dans cette rencontre ?

“Cela allait. J’ai travaillé très dur ces dernières semaines pour me préparer, pour laisser mes abdominaux guérir. Mais en même temps j’ai travaillé pour renforcer cette partie de mon corps. Comme je l’ai déjà dit, j’ai vraiment tout donné pour être prête pour ce match.”

Qu’avez-vous ressenti en entrant sur le Court ?

“C’était vraiment agréable. J’étais ici depuis un long moment sans jouer de match. C’était long de s’entraîner pendant presque deux semaines dans la bulle sans jouer des matchs. J’étais donc contente de jouer ce soir. Je pense qu’avec mon adversaire, nous avons proposé du bon tennis.”

Quel bilan tirez-vous de cette rencontre ?

“Je dois regarder les points sur lesquelles je dois encore travailler. Sur mes trois matchs depuis mon retour, c’était le meilleur. Je veux retirer le positif de cette élimination. J’aborde les défaites d’une manière un peu plus calme et avec plus de maturité par rapport à il y a dix ans”

Que retenez-vous de cet US Open disputé dans des circonstances spéciales ?

“L’USTA (NdlR : la fédération américaine) s’est extrêmement bien débrouillée au niveau de la sécurité. J’ai apprécié le fait de recevoir une loge dans le stade. C’était amusant de voir les autres joueurs s’entraîner depuis là-haut.”