Kim Clijsters a décidé, après plusieurs annonces contradictoires, de ne pas prendre part au premier tour de la Fed Cup (compétition mondiale par équipe) qui opposera, le weekend du 3 et 4 février, la Belgique à la Serbie. Ce matin, elle a confirmé son forfait. "J'ai reçu un SMS de Kim, dans lequel elle confirme qu'elle ne jouera pas la Fed Cup", a déclaré Ann Devries vendredi matin. "Ce n'est pas une surprise pour moi, vu qu'on avait déjà annoncé la nouvelle. Le contraire m'aurait surprise".

Il faut dire que l'organisme de la Belge a été mis à rude épreuve en ce début de saison et lors des 6 matchs disputés à l'Open d'Australie. Blessée coup sur coup à la cheville (à Brisbane) puis au cou, elle a aujourd'hui besoin de récupération.

En l'absence de son porte-drapeau, An Devries, la nouvelle capitaine belge, a sélectionné Yanina Wickmayer (WTA 26), Kirsten Flipkens (WTA 193), Tamaryn Hendler (WTA 211) et Alison Van Uytvanck (WTA 286).

A noter que, si la Belgique sera privée de son meilleur atout (bien que la Limbourgeoise recule au-delà de le 30è place à la WTA), la Serbie fera le déplacement sans l'une de ses pièce maitresses puisqu'Ana Ivanovic ne sera pas du voyage. Ayant contracté un virus dont elle a du mal à se remettre, la joueuse avait quand même enchainé trois tournois de suite. L'équipe serbe se compose de Jelena Jankovic (WTA 13), Bojana Jovanovski (WTA 90), Aleksandra Krunic (WTA 226) et Natalija Kostic (WTA 537).

Le vainqueur du duel entre la Belgique et la Serbie sera opposé en demi-finales au gagnant de Russie/Espagne, alors que le perdant disputera les barrages pour le maintien parmi les huit meilleures nations mondiales.