Kirsten Flipkens jouera sa place en finale du tournoi de Wimbledon de tennis jeudi. Elle y rencontrera en demi-finales la Française Marion Bartoli, 15e joueuse mondiale, qui fut finaliste de l'épreuve en 2007. La Campinoise savoure ce plus beau moment de sa carrière.
" C'est une expérience magnifique" a-t-elle confié mercredi à Sporza. " Je suis heureuse de pouvoir le partager avec ma maman et mon papa."
" D'ici, il est difficile d'estimer ce que je bouleverse en Belgique, mais je peux me l'imaginer", a ajouté Flipkens.

Après avoir résisté au style puissant de Kvitova, Flipkens va maintenant devoir répondre au jeu de la Française.
" Son style de jeu n'est pas mon favori. Elle frappe tout à deux mains. Elle a aussi plus d'expérience, a déjà joué ici une finale (en 2007, après avoir sorti à la surprise générale Justine Henin en demi-finales). Peut-être cela lui donne-t-il un avantage psychologique."
" D'autre part, je n'ai rien à perdre", estime Flipkens. "J e vais donner le meilleur de moi-même à 100%. Je ne peux pas faire davantage", a ajouté 'Flipper' qui profitera encore de mercredi pour se reposer un maximum et permettre ainsi à son genou douloureux de récupérer des efforts de la quinzaine londonienne.
Il s'agira d'un premier match entre les deux joueuses.