L'année 2005 sera-t-elle celle de tous les records pour Kim Clijsters? Grâce à son 5e titre - le 29e de sa carrière - conquis au Grand-Duché du Luxembourg, dimanche, contre l'Allemande Anna-Lena Groenefeld, la Limbourgeoise peut en tout cas espérer égaler sa performance de 2003 lorsqu'elle avait remporté neuf épreuves sur le circuit WTA dont celle de Filderstadt où elle sera engagée cette semaine.

Mais, outre les victoires (Kim reste à présent sur vingt succès consécutifs!) c'est aussi et surtout son extraordinaire come-back qui, aujourd'hui, force le respect. Redescendue au 135e rang mondial en raison d'une blessure au poignet qui aura finalement pourri l'essentiel de sa saison 2004, elle a amorcé son redressement à Indian Wells à la mi-mars et figure désormais à la 3e place depuis son sacre (le premier dans une levée du Grand Chelem) à l'US Open voici quinze jours.

Un statut de favorite

Forte de ses derniers résultats, Kim n'ignore pas qu'elle entamera le tournoi de Filderstadt avec le statut de favorite et ce d'autant plus qu'elle pourrait retrouver en Allemagne la 1re place mondiale qu'elle avait occupée durant douze semaines en 2003. Avec la blessure de la Russe Maria Sharapova (N°1), elle a assurément un beau coup à jouer surtout que Lindsay Davenport (N°2) s'était imposée à Filderstadt l'année dernière et qu'elle devra par conséquent y défendre un maximum de points. «La 1 re place mondiale? Je sais que je peux la retrouver mais, franchement, je n'y pense pas, avait toutefois encore affirmé la Limbourgeoise, dimanche. La concurrence est tellement rude que je préfère en effet me concentrer sur mon prochain match.»

Celui-ci, l'opposera en ce milieu de semaine (mercredi ou jeudi) à une joueuse issue des qualifications, au 2e tour de l'épreuve allemande. Une formalité a priori avant le début des choses sérieuses qui devraient logiquement la mener (dans un premier temps) vers des affrontements plus difficiles contre Elena Dementieva et Amélie Mauresmo.

Pour redevenir la numéro 1 mondiale, Kim doit résorber un retard réel de 227 points sur Maria Sharapova, laquelle perd les 137 unités remportées à Tokyo en 2004. Rien qu'une place en finale à Filderstadt lui rapportera déjà 154 points sans compter que des victoires contre Dementieva (en quarts) et autre Mauresmo (en demis) lui offriront les points de bonus nécessaires pour repasser devant la jeune Russe.

Hier, la citoyenne de Bree s'est, comme prévu, rendue chez le médecin qui a constaté une irritation au tendon d'Achille. Rien d'inquiétant même si la joueuse espère que la douleur ne deviendra pas insupportable au fil des matches...

© Les Sports 2005