La Belgique est menée 2-0 face au Japon en barrages du Groupe mondial de la Fed Cup, Tamaryn Hendler (WTA 203) et Alison Van Uytvanck (WTA 274) s'étant toutes deux inclinées dans les deux premiers simples disputés samedi à Tokyo.

Dans le match d'ouverture, Alison Van Uytvanck a été battue 6-4, 6-4 face à la numéro un japonaise, Ayumi Morita (WTA 83). La joueuse belge de 18 ans était parvenue à réaliser le break dans le 1er set (3-1) et dans le second (4-2). "J'ai eu plus de chances dans le 2e set, mais elle les a écartées et cela a fait la différence", a déclaré Alison Van Uytvanck.

"Cela a été un match difficile", a de son côté dit Morita. "C'est difficile quand on ne sait rien de son adversaire. Elle m'a posé des problèmes avec son service et son coup droit".

Dans le second simple, Tamaryn Hendler, 19 ans, s'est inclinée 6-1, 6-4 face à la quadragénaire Kimiko Date-Krumm (WTA 84), 41 ans. "C'est vraiment une joueuse expérimentée", a déclaré Tamaryn Hendler à propos de son adversaire.

"Elle joue de manière agressive et ne lâche rien. J'ai évalué la situation après le 1er set pour voir ce que je pouvais changer. Cela a en tous cas été un match très intense".

Les trois dernières rencontres (les affrontements entre Hendler et Morita, entre Van Uytvanck et Date-Krumm, et le double de clôture) se disputeront dimanche.