L'année 2002 a été une saison faste pour la Belgique. Voici, en sept étapes, les points forts du tennis belge cette saison.

1 Kim Clijsters. Scintillante en 2001, passant notamment à deux coups de raquette de remporter Roland-Garros et effectuant sa grande entrée dans le Top 10 mondial, Kim Clijsters aura réussi la gageure de confirmer tous les espoirs placés en elle. Longtemps handicapée par une mystérieuse blessure à l'épaule, la jeune Limbourgeoise de 19 ans a terminé la saison en boulet de canon en devenant la première joueuse belge de l'histoire à remporter le Masters, l'officieux championnat du monde de la discipline. Victorieuse de quatre tournois, elle a fini l'année à la quatrième place mondiale après avoir même occupé le troisième rang au mois de mars.

2 Justine Henin. Après une saison 2001 qui l'avait vu notamment atteindre la finale de Wimbledon et obtenir la septième place mondiale, Justine Henin devait confirmer son éclosion au plus haut niveau. La Rochefortoise a même fait mieux, puisqu'elle a amélioré son classement, décrochant la cinquième place du classement WTA cette saison. L'Ardennaise a ainsi brillamment remporté deux tournois majeurs: le premier à Berlin, s'offrant l'exploit de battre Serena Williams en finale; le second à Linz. Madame Henin-Hardenne a également atteint quatre finales, dont celle du tournoi d'Anvers, ainsi que les demi-finales de Wimbledon. Le tout à 20 ans...

3 Xavier Malisse. Il était attendu au tournant après sa bonne cuvée 2001. Cette saison fut bien plus faste encore pour le Courtraisien. Le Belge de 22 ans a flirté tout au long de la saison avec le `Top 20´ mondial, qu'il a intégré quelque temps, atteignant la dix-neuvième position le 12 août: son meilleur classement. Malisse clôtura finalement l'exercice 2002 à la 25e place mondiale, du jamais vu pour un Belge. Mais son plus exceptionnel fait d'armes coïncida avec une demi-finale au tournoi de Wimbledon, perdue face à l'Argentin Nalbandian. Pour y arriver, `X-Man´ avait battu Kafelnikov, Rusedski ou encore Krajicek.

4 Coupe Davis. Ce fut, au bout du compte, un... safari sans grande histoire. Après être descendue en Zone Euro-Africaine en 2001 suite à une défaite contre le Maroc, l'équipe belge de Coupe Davis a retrouvé cette année sa place dans le Groupe Mondial. Facile vainqueur de la Grèce (5-0) en avril, elle est ensuite partie arracher sa qualification lors d'un match de barrage en septembre au Zimbabwe (1-4). Vu l'opposition, il ne s'agit pas d'un exploit de dimension, mais tout le mérite des joueurs de Steven Martens aura été d'avoir pris au sérieux ce déplacement exotique.

5 Dick Norman. L'ironie veut que ce soit à 31 ans, alors qu'il figure à l'automne de sa carrière, que Dick Norman a réalisé son plus bel exploit. En remportant, le 13 octobre dernier, le tournoi Challenger de Quito, doté de 25000 dollars, le Waregemois a effectué son entrée dans le `Top 100´ mondial à l'ATP en s'installant au 97e rang. Révélé sur le gazon de Wimbledon, à l'été 1995, par une accession en huitièmes de finale suite à des victoires contre Pat Cash, Stefan Edberg et Todd Woodbrigde, il avait abandonné la compétition en 1998, frustré de ne jamais avoir réussi à franchir cette barrière. Dieu sait ce qu'il est encore capable de nous réserver...

6 Kristof Vliegen. Il a réalisé l'une des progressions les plus fulgurantes de l'année. Sans faire beaucoup de tapage, mais avec une efficacité diabolique, Kristof Vliegen a grimpé quatre à quatre cette saison les marches de la hiérarchie mondiale. Du haut de son 1m90, le jeune Limbourgeois de 20 ans a multiplié les premiers services dévastateurs pour remporter deux tournois `Futures´ et un tournoi Challenger de 37500 dollars à Genève et gagner au total plus de 350 places à l'ATP. Encore pointé au 536e rang au mois de janvier, il a terminé l'exercice 2002 en tant que cinquième joueur belge au 165e rang. Prochaine étape, les qualifications de l'Australian Open...

7 Le tournoi d'Anvers. Le tournoi féminin d'Anvers a vécu une première édition fantastique en 2002. Malgré l'absence cette semaine-là de Kim Clijsters en raison, notamment, de sa blessure à l'épaule, le Sportpaleis de la Métropole aura connu une semaine exaltante en février dernier, voyant la victoire de l'Américaine Venus Williams en finale devant Justine Henin. Le tournoi d'Anvers a vécu un franc succès qui se répétera certainement en 2003 avec l'annonce de la présence de pas moins de six joueuses du `Top 10´ mondial en février prochain. Venus Williams y défendra sa couronne face à Kim et Justine ou encore Dokic.

et

© Les Sports 2002