C'est Xavier Malisse qui a enlevé, hier, la première édition de l'Axa Belgian Masters, ce tournoi hybride - entre compétition et exhibition - né de l'imagination florissante de Dick Norman... Réunis dans les installations du Topsporthal de Gand dès vendredi, les cinq meilleurs joueurs belges masculins et le jeune Niels Dessein, le remplaçant de Steve Darcis, blessé au genou, se sont affrontés lors d'un tournoi qui avait tout d'un championnat de Belgique officieux.

Premières têtes de série de l'épreuve, Kristof Vliegen et Olivier Rochus sont entrés en lice en demi-finales, samedi, face à Dick Norman et Xavier Malisse. Le premier s'est logiquement imposé contre son aîné, le second s'est, lui, sèchement incliné sur un score sans équivoque : 6-2, 6-2.

"Dick voulait qu'on joue pour gagner tout en assurant le spectacle", rappellait Kristof Vliegen qui étrennait son statut de numéro 1 belge sur le terrain gantois. "Ce que Dick a réalisé est exceptionnel. Il a joué toute l'année mais est malgré tout parvenu à organiser cette compétition. Je n'ai évidemment pas hésité une seule seconde lorsqu'il est venu me demander d'y participer. Je l'ai soutenu du début à la fin et je reviendrai naturellement l'année prochaine. C'est chouette de jouer de temps en temps un tournoi sans pression..."

Gageons que Xavier Malisse partage l'avis de son adversaire, hier, en finale de cette première édition de l'Axa Belgian Masters. Le Courtraisien, bien dans son tennis, s'est imposé en trois sets au terme d'une rencontre qui aura enchanté les nombreux amateurs de tennis qui avaient effectué le déplacement.

"C'était un tournoi agréable à disputer , soulignait-il d'emblée. Mon statut de numéro 3 belge ? Ce n'est pas important... Les écarts entre nous sont minces et puis, je possède pour ainsi dire le même nombre de points que l'année passée ce qui prouve que je suis constant. Si je continue à gagner des matches, le reste suivra logiquement..."

Craintes au départ, les retrouvailles entre Xavier Malisse, Olivier Rochus et Kristof Vliegen se sont finalement bien passées. Mais personne n'a évoqué la Coupe Davis...