C'est lors d'une conférence de presse organisée le 13 février dernier au Primerose que Jean-Pierre De Bodt, le président du BATD, a annoncé la création d'une nouvelle structure indépendante au sein de l'association qu'il dirige. «C'est le fruit d'une expérience de plusieurs années passées à accompagner de jeunes joueurs, explique M. De Bodt. Ce nouvel outil de travail proposera une approche et une gestion plus professionnelles de notre mission d'encadrement de ces joueurs, qu'ils soient belges ou étrangers. Nous voulons ainsi capitaliser les succès antérieurs et éviter les échecs que nous avons connus.»

Ceci dit, toutes les candidatures -pour une collaboration de trois années au minimum- seront soumises à un examen des plus stricts. «Les joueurs désireux d'intégrer la cellule devront nous prouver qu'ils ont les aptitudes techniques nécessaires et, critère au moins aussi important, qu'ils affichent un esprit sportif exemplaire car cette structure constituera une sorte de vitrine pour le BATD», insiste Eric Marquet, qui dirigera l'IATD. «Pour notre part, nous allons tâcher d'apporter davantage de professionnalisme à tous les échelons. En termes de résultats, cela devrait se concrétiser par une entrée dans le Top 100 mondial.»

Pour se donner les moyens de ses ambitions, le directeur de l'IATD mettra également l'accent sur des valeurs fondamentales. «Nous voulons instaurer avant tout une relation de confiance entre les joueurs et l'encadrement basée sur le dialogue, explique Eric Marquet. Une carrière est très délicate à gérer et, si nous serons bien sûr attentifs aux résultats, il s'agira aussi de ne pas négliger l'aspect humain, qui est directement lié à la réussite d'une carrière. Pas question de faire reposer trop de pression sur les joueurs ou leurs entraîneurs!»

Forte d'une convention avec Sport Village, le club brabançon qui a cédé la gestion de son école de sport au BATD, la nouvelle création de Jean-Pierre De Bodt a trouvé deux parrains de choix avec Olivier Rochus et Kirsten Flipkens, tandis que Dominique Coene et le jeune Frédéric de Fays ont également été séduits par les idées des concepteurs de cette structure naissante.

© Les Sports 2004