Thierry Van Cleemput, le coach de David Goffin (ATP-18), s'est dit très satisfait, jeudi soir, de la présence de son protégé au troisième tour à Roland Garros. Le Hennuyer a apprécié la solidité que le joueur liégeois a affichée depuis son arrivée à Paris et qui lui a une nouvelle fois permis de se sortir d'un match difficile contre le Colombien Santiago Giraldo (ATP-62). "David a réussi son Roland Garros", n'a-t-il pas hésité à déclarer.

Fort d'une accession en quart de finale au tournoi ATP Masters 1000 de Rome et tête de série pour la première fois à Roland Garros, David Goffin était, en somme, attendu à ce stade de l'épreuve. Pour Thierry Van Cleemput, cela dit, il fallait toujours le faire.

"Il avait deux matches très difficiles. Il a pris un orage qui ne s'arrêtait pas aujourd'hui", raconta-t-il. "J'ai été fort inquiet à l'entame du troisième set. Et puis, il a montré qu'il pouvait s'accrocher. Les gens qui sont forts, ils sont forts dans les moments importants. On voit qu'il progresse. Tout n'est pas parfait, mais son niveau moyen devient meilleur qu'avant. C'est de bon augure".

La suite, ce sera justement samedi, contre Jérémy Chardy (ATP-45). Le Français, qui réside à Liège, a terrassé le géant John Isner (ATP-16) 6-4, 4-6, 6-3 et 6-3.

"Chardy, c'est particulier, car c'est notre pote", a poursuivi Thierry Van Cleemput. "Maintenant, tant pis. Sur le terrain, il n'y aura plus d'amitié. C'est un grand serveur, qui agresse avec son coup droit. On n'est pas légion au troisième tour. Il faut en profiter. On va préparer ce match avec sérénité afin que David donne le meilleur de lui-même".