Le «combat de l'amour» n'a pas eu lieu

Tennis

Philippe Lacourt

Publié le

Le «combat de l'amour» n'a pas eu lieu
© Belga

Alors que tout le monde attendait le «Love Match» qui devait opposer la paire belge à l'australienne lors de la Coupe Hopman, les spectateurs sont restés sur leur faim.

En effet, lors du match l'opposant à Alicia Molik (WTA 36), Kim Clijsters s'est blessée à la cheville gauche. Les premières nouvelles parlaient d'une élongation du tendon d'Achille. La Limbourgeoise a été contrainte à l'abandon dans le 6e jeu du troisième set alors que le score était de 3-6, 7-6 (8/6), 2-3 en sa faveur.

Contusion à un os de la cheville

Clijsters, qui s'était fait bander la cheville peu avant son abandon, a préféré renoncer ne parvenant plus à courir. «C'était une rencontre fantastique, admit plus tard Alicia Molik. Mais dès que j'ai vu qu'elle ne chassait plus les balles, j'ai su qu'il se passait quelque chose. Je sais ce que l'on ressent quand on doit abandonner un match (NdlR: Molik a connu deux blessures au pied l'an dernier). Ce n'est pas un sentiment agréable.»

Lleyton Hewitt a vu sa fiancée se tordre de douleur. «Je lui ai parlé une minute, expliqua-t-il. Pour l'instant, les médecins ignorent la gravité de la blessure. Kim est évidemment déçue de la tournure des événements, surtout à quelques jours d'aborder un tournoi du Grand Chelem. Je suis certain d'ailleurs qu'elle prie pour pouvoir jouer l'Open d'Australie.»

Ses prières n'auront pas été veines. Plus tard dans la journée, le verdict du scanner passé par Kim Clijsters se révéla, effectivement, plus rassurant. «Kim souffre d'une cheville contusionnée, a en effet expliqué ensuite le directeur du tournoi, Paul McNamee. Le scanner a montré une contusion sur l'os derrière la cheville. Les médecins ont prescrit du repos et un traitement comprenant des anti-inflammatoires et de la physio. Son état sera réévalué dans un jour ou deux. Mais le pronostic est relativement optimiste.»

Pour elle et, donc, pour sa participation à l'Open d'Australie où elle figure dans le lot des grandes favorites. Avec ce caractère fort qu'on lui connaît et cette faim de compétition qui l'habite, nul doute que la Limbourgeoise va, désormais, tout mettre en oeuvre pour répondre présente à Melbourne le lundi 19 janvier. Elle va, par contre, devoir faire l'impasse sur le tournoi de Sydney qui, lui, débute ce lundi et dont elle est, ne l'oublions pas, la tenante du titre. Forfait qui, s'il se confirme, va déjà amputer son capital points à la WTA de précieuses unités...

Navrés, ce sont aussi tous les spectateurs qui, à Perth, avaient fait le siège du terrain pour vibrer au match dans le match qui allait opposer, à travers un double mixte, Kim Clijsters à Lleyton Hewitt. Ce «Love Match» qui fit couler tant d'encre et de salive n'a évidemment pas pu se disputer. L'année prochaine, peut-être...

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous