Si les tournois du Grand Chelem en 2020 ont été marqués par l’absence simultanée ou en alternance de plusieurs grands noms du tennis mondial, l’Australian Open cuvée 2021 semble sonner le rassemblement des troupes malgré la quarantaine de deux semaines annoncée. Celle-ci n’a pas refroidi les meilleurs joueurs et joueuses de la planète qui seront à Melbourne. Et les organisateurs ont profité des wild-cards pour donner un cachet encore plus intéressant à leur tournoi. C’est ainsi qu’on sait depuis ce dimanche qu’Andy Murray, ancien numéro 1 mondial qui est actuellement 122e au ranking de l’ATP, participera en février (8 au 21 février) à l’Open d’Australie à la faveur d’une invitation offerte par l’organisation du premier Grand Chelem de la saison.

"Nous accueillerons Andy à Melbourne à bras ouverts", a ainsi déclaré le directeur du tournoi Craig Tiley. "Sa retraite était un moment rempli d’émotion et le voir revenir, après avoir subi une grosse opération et après s’être reconstruit pour revenir sur le circuit, fera partie des moments forts de l’Open d’Australie 2021."

Voilà une nouvelle qui fera plaisir aux fans de tennis qui se souviennent que lors de l’édition 2019 de l’Australian Open, l’Écossais, qui souffrait de la hanche, avait évoqué qu’il pensait à arrêter le tennis. Absent à Melbourne en 2020, Andy Murray sera donc de retour dans un tournoi où il a atteint à cinq reprises la finale (2010, 2011, 2013, 2015, 2016). Une performance que l’ancien vainqueur de Wimbledon et de l’US Open aura bien du mal à rééditer lui qui n’a joué que sept matchs en 2020 avec à la clé trois victoires et quatre défaites dont une au premier tour de Roland-Garros et une autre au deuxième de l’US Open. Le Britannique entamera sa saison le 3 janvier au tournoi de Delray Beach.