Le RTC Liège, le Primerose, Fayenbois, le TC Ritspop, le TC Beckhand et le TC Kolonie se disputeront la couronne nationale, à partir de ce samedi, à l'occasion des interclubs masculins. Chez les dames, Fayenbois, le Léopold, Euro-Barchon, Diest, le TC Ritspop et Brandt TC en découdront pour déterminer le nom du successeur de ce dernier club, qui règne depuis 2001. La lutte promet d'être intense chez les messieurs, où, comme de coutume, bon nombre d'étrangers viendront renforcer les rangs de certaines équipes. Une évolution qui ne date pas d'hier et qui fait grincer beaucoup de dents... «En tout cas, il n'entre pas du tout dans nos intentions de faire appel à des joueurs étrangers puisque la politique du BATD est justement de développer le niveau tennistique belge », souligne Olivier Buchet, le capitaine d'équipe du Primerose. «D'autres clubs, comme le Ritspop, partagent notre point de vue. Nous trouvons que ces manoeuvres dénaturent totalement les interclubs. A la limite, on fait appel à des joueurs qui ne savent même pas localiser le club où ils jouent.» Privé des services d'Olivier Rochus (pour les raisons que l'on sait) et de Christophe Rochus (blessé) notamment, le club bruxellois comptera sur Kristof Vliegen, Dominique Coene, Timothy Aerts et d'autres pour... se maintenir. Quant aux autres, si l'on en juge par les compositions annoncées, «le RTC Liège n'aura sans doute pas la vie facile car Fayenbois et Kolonie me paraissent bien armés», ose Olivier Buchet.

© Les Sports 2004