Tennis

Notre consultant Michel Bouhoulle a apprécié les performances de David Goffin ces dernières semaines.

Que vous inspire cette absence de joueuses du top 6 en quart de finale ?

Barty, Pliskova et Kvitova ont confirmé la tendance. Le niveau féminin est si instable qu’il est impossible de tenter un pronostic. Je ne mets pas Serena dans le lot car elle tente un retour. Si elle peut encore remporter un Grand Chelem, c’est à Londres qu’elle est la mieux placée. Le contact au sol est moins dur pour l’organisme. Elle ne doit pas s’époumoner dans de longs rallyes.

Que manque-t-il à Elise Mertens cette année ?