L'Ultimate Tennis Showdown verra le jour à la mi-mai, dans la Tennis Academy de Mouratoglou, à Nice.

C'est ce qu'a confirmé Patrick Mouratoglou au site tennismajors.com grâce notamment au début du déconfinement annoncé en France à partir du 11 mai. Mouratoglou promet évidemment des mesures strictes pendant les matches. Et il annonce les deux premiers joueurs confirmés pour cette reprise de la compétition: Alexei Popyrin et... David Goffin.

Les matches se dérouleront dans la Tennis Academy de Mouratoglou qui est la plus grande d'Europe. Située près de Nice, elle sera facile d'accès pour le n°1 belge qui vit à Monaco. "Nous voulons profiter de cette période pour montrer notre vision. Pendant cinq semaines, à partir du 16 et 17 mai, dix joueurs vont s'affronter. Nous organiserons donc 50 matches entre 10 des meilleurs joueurs du circuit. Ceci n'est pas un one shot, l'UTS est un championnat qui va durer toute la saison et pendant plusieurs années. Les joueurs gagneront des points, de l'argent et il y aura un champion", annonce ainsi celui qui est également le coach de Serena Williams.

Les "points" auxquels fait allusion Mouratoglou ne sont pas des points ATP ou WTA mais bien des points qui serviront à classer les joueurs dans cette toute nouvelle ligue (Ultimate Tennis Showdown). Les matches se dérouleront évidemment sans public, dans un premier temps. Mais la possibilité de retransmettre ces rencontres en télévision et sur internet existera.


Rafael Nadal emboîte le pas de Mouratoglou avec une autre proposition

Drôle de coïncidence, dans la foulée de l'annonce ci-dessus, le site officiel de la Rafa Nadal Academy publiait un communiqué avec une proposition similaire. "Après des conversations avec l'ATP, la Rafa Nadal Academy deviendra un campus où les joueurs de haut niveau pourront résider, s'entraîner et rivaliser les uns avec les autres, en jouant des matchs qui seront télévisés afin que les fans du monde entier puissent en profiter."

Et Nadal en personne de préciser: " En ce moment, le tennis est la chose la moins importante et la plus importante est la santé de chacun, mais si dans les mois à venir, l'Académie peut aider les autres joueurs professionnels, je suis ravi qu’ils puissent venir s’entraîner mais aussi concourir."