Chaque année, à pareille époque, c'est la même rengaine. Le système de classement suscite l'interrogation des joueurs novices ou confirmés. Petit point sur l'état des choses.

1 Quelles sont les différentes catégories?

Les classements sont calculés par région. Hommes et femmes sont répartis dans des classements différents. Le joueur qui débute sera classé C+30.4. Au gré de ses matches et de ses victoires, il pourra devenir C+30.2, puis C+30... jusqu'à A (qui est le classement des joueurs du top 500 à l'ATP ou la WTA).

2 Le classement est-il calculé de la même manière pour tous?

Non. Les joueurs classés entre la série A et B-15.1 (considérés comme de série internationale et de première série nationale) bénéficient d'un autre mode de classement. Leurs points sont calculés en fonction du type de tournoi dans lesquels ils s'inscrivent.

Les joueurs classés dans les autres catégories voient leur classement modifié en fonction de leurs victoires et défaites.

3 Quelles compétitions rentrent en compte dans l'élaboration du classement?

En ce qui concerne les joueurs classés au-dessus de B-15, seuls les tournois les plus importants en Belgique entrent en compte. Pour les autres, le type de tournoi importe peu. Ce sont les résultats et le classement de l'adversaire qui priment.

4 Comment progresser?

Le classement est revu tous les ans à la fin de la saison. La progression de classement est établie par ordinateur en fonction des résultats et des adversaires affrontés tout au long de l'année.

5 Quels changements en 2003?

Une réforme importante va voir le jour très bientôt. Elle concerne les points attribués aux joueurs classés B-15.1 et plus, à l'occasion de tournois. Ces points vont être revus à la baisse, pour éviter que trop de joueurs ne deviennent B-15.1 et supérieurs. Cette initiative va être prise afin d'éviter une dévaluation du classement.

© Les Sports 2003