La blessure au coude qui a précipité la fin de la seconde carrière de Justine Henin remonte à Wimbledon, l'été dernier. La Famennoise a chuté lors du 1er set de son 8e de finale face à Kim Clijsters.

Elle a terminé le match, qu'elle a perdu 2-6, 6-2, 6-3, mais les examens que Justine Henin avaient ensuite passés avaient décelé une rupture des ligaments du coude.

Justine Henin dut attendre le début de l'année 2011 pour reprendre la compétition. Durant la Hopman Cup à Perth, début janvier, Henin avait remporté ses quatre matchs de simple (contre, entre autres, Molik et Ivanovic) mais se plaignait déjà de douleurs persistantes au niveau du coude.

Lors de l'Open d'Australie, Henin a débuté avec une victoire difficile contre l'Indienne Mirza. Lors de sa deuxième rencontre, elle était venue facilement à bout de la Britannique Elena Baltacha mais elle a été éliminée au 3e tour, lors de son premier test sérieux, face à la Russe Svetlana Kuznetsova.

Après la rencontre, Henin avait affirmé qu'elle n'avait pu jouer sans ressentir une douleur. "Je sais que je ne suis pas à 100% mais je le savais à l'avance.

Donc je n'ai aucune excuse étant donné que j'ai décidé de jouer," avait-elle déclaré, après ce qui restera comme le dernier match de sa carrière.