Allô maman bobo... Non, Alain Souchon ne s'est pas soudainement mis à chanter dans les tribunes de l'Arthur Ashe Stadium. Simplement, ce sont les joueurs qui tombent comme des mouches pour l'instant à l'US Open.

Le premier tour du tableau masculin, qui a la particularité de se disputer sur trois jours à Flushing Meadows, ne s'était pas encore complètement achevé que sept joueurs avaient déjà été contraints d'abandonner en cours de match pour cause de blessures diverses. C'est tout simplement du jamais vu dans l'historique des tournois du Grand Chelem! Mario Ancic, le jeune Croate qui avait créé la sensation à Wimbledon en éliminant Roger Federer, entama la malencontreuse valse en raison de crampes. Suivirent, dans l'ordre, le lundi, l'Italien Andrea Gaudenzi, victime de maux de tête, le Néerlandais Richard Krajicek, en raison d'une blessure au talon gauche, et le Hongrois Attila Savolt, touché au coude droit. Tellement abattu par ce nouveau coup du sort après avoir été écarté du circuit pendant plus d'un an et demi en raison de sérieux problèmes au coude, l'ancien vainqueur de Wimbledon laissa même sous-entendre aux journalistes de son pays que ce pourrait être la fin de sa carrière.

Le drame Philippoussis

Mardi, c'est d'abord l'Autrichien Julian Knowle, blessé au dos, qui dut jeter l'éponge. Puis vint le drame Mark Philippoussis. Opposé au Néerlandais Sjeng Schalken, l'Australien s'est tordu le genou gauche auquel il avait déjà été opéré à trois reprises en se recevant mal d'un smash pieds joints qu'il tenta dans le quatrième set. Il est parti mercredi matin en direction de Miami pour effectuer une Imagerie à Résistance Magnétique et des nouvelles étaient attendues dans la journée. L'Allemand Rainer Schüttler, victime d'une élongation à la cuisse gauche, conclut la série... jusqu'à présent.

`Je ne sais pas ce qui se passe, glissa pour sa part Xavier Malisse, interrogé sur le sujet. C'est vrai que lorsque le soleil brille, il fait étouffant, mais je n'ai pas d'explication.´

Pour la petite histoire, le record du nombre d'abandons en Grand Chelem est de huit et date de l'Australian Open 1998. Qui sera le malheureux suivant?

© Les Sports 2002