L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial, a été sérieusement bousculé mardi par le Suisse Stanislas Wawrinka mais a fini par s'imposer 7-6 (7/2), 7-6 (7/4) à sa sixième balle de match pour se qualifier en quart de finale du tournoi de Miami.

Jeudi en quart, l'Espagnol rencontrera l'Argentin Juan Martin Del Potro (N.6), qui ne l'a jamais battu en quatre confrontations.

Le vainqueur de l'Open d'Australie et du tournoi d'Indian Wells, les deux plus grands tournois de ce début de saison, a été mis à l'épreuve par un Wawrinka survolté, excellent serveur doté d'un revers meurtrier.

Plein de cran, la tête de série N.16 a écarté quatre balles de matches à 5-4 sur son service pour égaliser à 5-5 et aller arracher un deuxième jeu décisif. Il a aussi sauvé une cinquième balle de match dans le tie break.

Le Suisse a considérablement gêné l'Espagnol grâce à sa mise en jeu (7 aces), l'empêchant maintes fois de faire le break (il n'a converti qu'une seule de ses douze occasions), et en jouant en profondeur sur son revers, le forçant à couper ses balles, du coup moins puissantes.

Après un premier set où chacun a parfaitement tenu sa mise en jeu et dans lequel Nadal a montré plus de nerfs que son adversaire, la rencontre s'est emballée dans le deuxième set, quand Wawrinka a rapidement pris le service du N.1 mondial pour mener jusqu'à 3-1.

Dans le jeu suivant, Nadal sauvait une occasion de break pour recoller à 3-2 et se procurait ensuite trois balles de 3-3 sur le service de Wawrinka. En pure perte, car le Suisse tenait bon. A 4-3, ce dernier cédait toutefois sa mise en jeu. La seule et unique fois. Après ce 10e jeu où il écartait quatre balles de match, Wawrinka passait tout près de mettre Nadal KO sur son service.

Dans le jeu décisif, l'instinct de tueur de l'Espagnol prenait le dessus sur un Wawrinka émoussé, qui commettait alors plusieurs de ses 44 fautes directes.