C'est du moins "plus que très probable", selon ses propos tenus en conférence de presse à Perth en marge de la Hopman Cup, où il défend les couleurs de la Russie avec sa petite soeur Dinara Safina.

"Je vais passer à autre chose dans ma vie", a-t-il poursuivi. "Mais comme je ne suis pas encore certain de ce que je vais vraiment faire, je continue de jouer. C'est facile pour moi de jouer, alors j'espère que je vais pouvoir m'amuser et décrocher quelques bons résultats".

Safin, qui n'a pas voulu donner la moindre précision sur la "nouvelle vie" qu'il compte mener, a remporté quinze titres sur le circuit ATP. Il a été numéro un mondial en novembre 2000.

A noter ses deux défaites en finale à Melbourne, en 2002, 6-3, 4-6, 4-6, 6-7 (4/7) contre le Suédois Thomas Johansson, et 2004, 6-7 (3/7), 4-6, 2-6 contre le Suisse Roger Federer. "Il y a maintenant beaucoup de joueurs qui sont vraiment très forts", constate Safin, "et il m'est donc difficile de prévoir quels seront mes résultats lors de cette dernière saison. Je ne me mets en tout cas aucune pression. Je veux simplement m'amuser..."