Les Etats-Unis abordent la Fed Cup 2011 de tennis comme outsiders au premier tour face à la Belgique, a reconnu la capitaine américaine Mary Joe Fernandez. "Nous sommes outsiders, mais c'est ce qu'il y a de mieux pour nous surpasser", a estimé Fernandez, N.4 mondiale dans les années 1990.

"Ce sera particulièrement difficile de jouer contre Kim Clijsters. Elle est au sommet de sa forme et respire la confiance après sa victoire à l'Open d'Australie. Ce sera un vrai défi pour nous."

Même sans les soeurs Williams, les Américaines ont toujours réussi de bonnes performances en Fed Cup, atteignant la finale en 2009 et en 2010 face à l'Italie.

"Le tennis est principalement un sport individuel. Là, on peut se soutenir et s'entraîner ensemble", souligne Mary-Jo Fernandez qui devrait choisir Bethanie Mattek-Sands (WTA 48) et Melanie Oudin (WTA 61) en simples et le duo Vania King/Liezel Huber en double.

"Ce serait pour moi un honneur de pouvoir jouer contre Kim. C'est une de mes idoles", a avoué la jeune Melanie Oudin (19 ans). "J'ai joué contre elle l'an dernier à Montréal" se souvient Bethanie Mattek-Sands. "J'ai gagné le premier set avant de m'incliner (4-6, 6-4, 6-3 ndlr)", ajoute Mattek-Sands qui avait battu la Belgique en compagnie de John Isner lors de la Hopman Cup, à Perth en janvier, où la Belgique était représentée par Justine Henin et Ruben Bemelmans.