Mauresmo tombe de haut

Tennis

AFP

Publié le

Mauresmo tombe de haut
© EPA

Amélie Mauresmo, tête de série N.2 et tenante du titre, a été éliminée en huitième de finale de l'Open d'Australie de tennis, s'inclinant face à la Tchèque Lucie Safarova en deux sets 6-4, 6-3 dimanche à Melbourne.

C'est une énorme déception pour la Française, 3e mondiale, qui avait remporté l'an dernier à Melbourne son premier titre du Grand Chelem, avant de confirmer six mois plus tard à Wimbledon.

Elle a été suivie dans la défaite par sa copine, la Russe Svetlana Kuznetsova, tête de série N.3, éliminée par la l'Israélienne Shahar Peer en deux sets 6-4, 6-2.

Chez les messieurs, Andy Roddick (N.6) a tenu son rang en battant le talentueux Croate Mario Ancic (N.9) en cinq sets. Il rencontrera Mardy Fish dans un quart de finale 100% américain.

Très déçue, Mauresmo ne devait venir s'expliquer qu'après sa partie de double où elle est associée à Séverine Brémond.

Après trois premiers tours très sereins, elle a été méconnaissable face à Safarova, 19 ans et seulement 70e mondiale.

Sans jus, accumulant les fautes directes, elle a complètement sombré à partir du milieu du premier set, alors qu'elle menait confortablement 4-1.

Mis à part Roland-Garros, où elle a l'habitude de disparaître prématurément, Mauresmo, 27 ans, avait atteint au minimum les quarts de finale de tous les tournois du Grand Chelem qu'elle a disputés depuis l'Open d'Australie en 2001, où elle avait également été éliminée en huitièmes de finale.

En atteignant les quarts de finale, Safarova réussit de loin la plus belle performance de sa carrière en Grand Chelem. Jusque-là, elle n'avait remporté qu’un match en six participations à un tournoi majeur.

"C'est complètement fou, je ne peux pas y croire, c'est le match de ma vie", ont été les premiers mots de la Tchèque à la sortie du court. "Je n'avais jamais joué dans la Rod Laver Arena. Quand je suis arrivée ce matin pour m'échauffer, je me suis dit: +waouw, qu'il est grand ce court+. Mais je m'y suis sentie très à l'aise et le public m'a bien aidé."

Grimpée jusqu'au 26e rang en avril 2006, la Tchèque est retombée à la 70e place au classement WTA en raison de blessures et de très mauvais résultats durant le deuxième semestre 2006.

Gauchère, grande (1,77 m) et puissante, elle a déjà gagné trois tournois (Estoril et Forest Hills en 2005, Gold Coast 2006) dans sa carrière qui a pris une autre dimension dimanche.

Elle rencontrera une autre Tchèque, Nicole Vaidisova (N.10), victorieuse de la Russe Elena Dementieva (N.7) 6-3, 6-3 en quarts de finale.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous