Une petite devinette. Savez-vous quel est le plus jeune joueur du Top 20 mondial ? Réfléchissez quelque peu. Pourrait-il s'agir de Rafael Nadal (ATP 2), le vainqueur de Roland Garros ? Après tout, il a 20 ans et des poussières. Non, ce n'est pas lui. Marcos Baghdatis (ATP 12), le finaliste de l'Australian Open, peut-être ? Pas de chance. Il a déjà 21 ans passés. Richard Gasquet (ATP 18), alors, le Français qui s'était révélé en passant à 15 ans un tour à l'Open de Monte-Carlo ? Ce ne peut être que lui. Eh bien, non. Il a, lui aussi, déjà 20 ans. Il ne reste plus qu'Andy Murray (ATP 17), dans ce cas, l'Écossais, qui a battu Roger Federer cet été à Toronto. Encore raté. Il a beau n'avoir que 19 ans et 7 mois, il n'est pas le benjamin.

Vous ne voyez pas ? Il s'agit tout simplement de Novak Djokovic (ATP 16). Novak qui ? Novak Djokovic, né à Belgrade le 22 mai 1987, soit une semaine jour pour jour après Andy Murray. Le jeune Serbe n'a pas encore battu Roger Federer, mais il n'en a pas moins remporté deux titres, à Amersfoort et à Metz, et gagné 62 places au classement ATP pour venir se nicher parmi les vingt meilleurs tennismen de la planète.

"Mon rêve est de devenir un jour le meilleur joueur du monde, mais je ne veux pas brûler les étapes", expliqua-t-il à la veille d'entamer sa préparation pour la saison 2007. "Je sais que beaucoup de gens me considèrent comme l'un des grands espoirs du futur, mais je n'ai que 19 ans. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre...", sourit-il.

Issu d'une famille de... skieurs reconvertis dans la restauration, ses parents tenant une pizzeria depuis une quinzaine d'années, Novak Djokovic a frappé ses premières balles à l'âge de 4 ans. Passé professionnel à 16 ans après avoir été pris en main par Nikki Pilic à Munich, il a véritablement éclaté au printemps dernier en atteignant les quarts de finale de Roland-Garros, où il dut abandonner contre Rafael Nadal en raison d'une blessure au dos.

"J'aimerais bien remporter une levée du Grand Chelem prochainement, mais je sais que le chemin pour y arriver est encore long et qu'il me faudra beaucoup travailler. Pour commencer, j'aimerais améliorer mon classement et réussir à intégrer le Top 10. Ce serait déjà très bien."

Possédant dans sa raquette tous les coups du tennis, le Serbe a tout pour devenir la nouvelle star du circuit. A son tableau de chasse, il a ainsi déjà épinglé les noms de Tommy Robredo (ATP 7), Fernando Gonzalez (ATP 10), Tommy Haas (ATP 11) ou encore Jarkko Nieminen (ATP 15). Frêle et fragile physiquement, il manque peut-être encore un peu de puissance et d'expérience pour rivaliser avec les tout meilleurs. Le temps, toutefois, joue en sa faveur...

"C'est vrai que mes statistiques contre les ténors ne sont pour l'instant pas brillantes, mais ces matches ont été très enrichissants. J'ai beaucoup appris de mes défaites et je suis prêt à relever le défi. Je ne sais pas combien de temps Roger Federer régnera encore, mais j'espère pas trop longtemps. J'ai aussi envie de devenir numéro 1 un jour..."