Réactions recueillies après le tirage au sort de la rencontre Belgique - Etats-Unis, comptant pour les barrages du groupe mondial de la Coupe Davis de tennis, effectué jeudi à Louvain: Olivier Rochus (ATP 31), qui disputera le 1er match vendredi contre James Blake (ATP 34), le double (avec Kirstof Vliegen) samedi et contre Andy Roddick (ATP 3) dimanche: "La pression est moins forte en débutant face à James Blake plutôt que face à Andy Roddick. Ce premier match sera tout de même très important et je ferai tout pour gagner. J'éviterais ainsi une pression trop lourde à Christophe, qui affrontera Roddick dans la foulée. Si nous menons 1-0, il pourra jouer de manière plus relax. Jour trois matches sur le week-end ne me dérange pas. Je me suis bien entraîné et je me sens prêt".

Christophe Rochus (ATP 54), affrontera Andy Roddick vendredi et James Blake dimanche:

"Je suis heureux de jouer sur terre battue, une surface plus lente. Il y a quatre ans, je n'aurais jamais cru en mes chances face à un joueur comme Roddick, mais j'ai évolué depuis. De plus, la terre battue du Sportplaza est tellement lente que Roddick ne pourra pas jouer son jeu habituel".

Steven Martens, capitaine de l'équipe belge: "Je suis très satisfait de cette semaine de préparation. J'ai pu voir augmenter le niveau des joueurs au cours des derniers jours. Ils sont en forme et sont prêts pour affronter n'importe qui. Je reste positif, même si je sais que nous ne recevrons aucun cadeau ce week-end. Nous devons nous faire plaisir, nous amuser. J'ai l'impression que les Américains nous considèrent avec un certain dédain. C'est dans leur nature. Nous sommes les "petits Belges", mais ce groupe est bien balancé et nous saisirons chaque occasion de faire la différence. La terre battue est un plus, les Américains ne pourront déployer leur jeu puissant".

Andy Roddick affrontera Christophe Rochus vendredi et Olivier Rochus dimanche: "Nous nous sommes bien entraînés cette semaine, tout s'est bien passé. Nous connaissons très bien les frères Rochus, dont nous respectons beaucoup les prestations. Leur petite taille n'est pas importante. C'est bien de pouvoir affronter des joueurs de différents types. J'avais dit la même chose lorsque j'avais joué contre Ivo Karlovic (le géant croate de 2,08, ndlr). C'est bien pour le tennis que tous les joueurs ne se ressemblent pas. Une victoire contre la Belgique est très importante pour nous, car nous ne voulons pas quitter le groupe mondial. Notre objectif est de remporter la Coupe Davis l'an prochain. Nous ne sous-estimons pas les Belges, nous devrons jouer un très bon tennis".

James Blake affrontera Olivier Rochus vendredi et Christophe Rochus dimanche: "Surtout, il faut que nous jouions notre propre jeu. Nous sommes prêts. A mes yeux, la Coupe Davis et l'US Open sont les deux plus belles épreuves. Je joue bien pour l'instant (Blake a été éliminé en quarts de finale de l'US Open par André Agassi, ndlr), je suis dans une bonne période et je sens que je peux encore mieux faire. Est-ce que j'ai été en contact avec Xavier Malisse cette semaine ? Nous nous entraînons souvent ensemble mais nous ne nous sommes pas parlés cette semaine. La dernière fois que je l'ai vu, c'était à Flushing Meadows, lorsqu'il a été éliminé par Agassi, qui allait me battre au tour suivant".