La Japonaise Naomi Osaka, N.4 mondiale, s'est qualifiée pour sa première demi-finale à l'Open d'Australie en dominant l'Ukrainienne Elina Svitolina (N.7) en deux sets 6-4, 6-1 en un peu plus d'une heure, mercredi à Melbourne.

Osaka (21 ans), première Japonaise sacrée en Grand Chelem à l'US Open en septembre dernier au bout d'une finale explosive contre Serena Williams, affrontera pour une place en finale la championne américaine ou la Tchèque Karolina Pliskova (N.8). L'affiche de la première demi-finale est déjà connue: elle opposera la Tchèque Petra Kvitova (N.6) à l'Américaine Danielle Collins (35e).

Osaka est la première Japonaise à s'inviter dans le dernier carré à Melbourne depuis 25 ans (Kimiko Date en 1994). Avant cette édition 2019, son meilleur résultat y était un huitième de finale il y a un an. Svitolina, visiblement amoindrie par une épaule et un cou douloureux, manipulés en cours de match, n'a pas pu vraiment défendre ses chances. L'Ukrainienne de 24 ans a ainsi encaissé six jeux consécutifs entre 5-4 dans le premier set et 5-0 dans le second.

"J'ai essayé d'être aussi régulière que possible. J'avais un objectif aujourd'hui (mercredi), ne pas m'énerver, ce que je n'avais pas très bien fait lors de de mes derniers matches, donc je suis très contente de mon match d'aujourd'hui", a expliqué Osaka.

Avant d'être couronnée à l'US Open, à vingt ans seulement, la jeune Japonaise s'était révélée au printemps dernier en s'offrant le prestigieux tournoi d'Indian Wells puis en battant Serena Williams (6-3, 6-2) au premier tour à Miami la semaine suivante après avoir entamé la saison 2018 autour de la 70e place mondiale.

Née d'une mère nippone et d'un père haïtien, elle vit au Etats-Unis depuis qu'elle a trois ans.