Le Japonais Kei Nishikori, 9e mondial, a eu besoin de cinq sets et près de 4 heures de match pour venir à bout du Croate Ivo Karlovic (ATP 73), s'imposant au super tie-break du cinquième set: 6-3, 7-6 (8/6), 5-7, 5-7, 7-6 (10/7).

Le Japonais de 29 ans, qui menait deux manches à rien, a donc validé son ticket pour le troisième tour de l'Open d'Australie malgré les 59 aces du géant croate de 2m11. Nishikori défiera, pour une place en huitièmes de finale, le vainqueur du match entre l'Allemand Philipp Kohlschreiber (ATP 32) et le Portugais Joao Sousa (ATP 44). Le duel entre le Suisse Stan Wawrinka (ATP 59) et le Canadien Milos Raonic (ATP 17/N.16) aura tenu toutes ses promesses. La rencontre, entre deux joueurs costauds du fond de court, s'est ponctuée après 4 tie-break et 4h07 de match. Malgré le gain de la première manche, le Suisse, lauréat à Melbourne Park en 2014, s'est finalement incliné: 6-7 (7/4), 7-6 (8-6), 7-6 (13/11) et 7-6 (7/5). 'Stan the Man' a pourtant servi pour revenir à deux sets partout mais Raonic a inversé la tendance. Le Canadien affrontera le Français Pierre-Hugues Herbert (ATP 55), vainqueur en quatre sets du Sud-Coréen Hyeon Chung (ATP 25/N.24), demi-finaliste en 2018: 6-2, 1-6, 6-2, 6-4.

En début de journée, l'Italien Fabio Fognini (ATP 13/N.12) s'est imposé en trois sets contre l'Argentin Leonardo Mayer (ATP 53), comme le Croate Borna Coric (ATP 12/N.11) face au Hongrois Marton Fucsovics (ATP 38) et l'Espagnol Pablo Carreno-Busta (ATP 23/N.23) contre le Biélorusse Ilya Ivashka (ATP 84).

Thiem abandonne

L'Autrichien Dominic Thiem, 8e mondial, a jeté l'éponge en début de troisième manche contre l'Australien Alexei Popyrin, 149e mondial et bénéficiaire d'une invitation. Le score était de 7-5, 6-4, 2-0 en faveur du local, âgé de 19 ans à peine. Thiem s'est visiblement mal remis de sa victoire en cinq sets contre le Français Benoit Paire acquise mardi au bout de la nuit australienne. Popyrin disputera lui un troisième tour en Grand Chelem pour la première fois de sa carrière et défiera soit le Français Lucas Pouille (ATP 31), soit l'Allemand Maximillian Marterer (ATP 71) pour une place en 8es de finale.

Battu d'entrée à Doha par le Français Pierre-Hugues Herbert pour son premier tournoi 2019, Thiem entame l'année en mode mineur. En 2018, il avait atteint les huitièmes de finale à Melbourne.

Zverev, poussé au cinquième set par Chardy, se hisse au 3e tour

Alexander Zverev a été malmené par le Français Jérémy Chardy (ATP 36) mais l'Allemand, 4e mondial, a fini par s'en sortir au bout de cinq sets et 3h46 de match, jeudi au 2e tour de l'Open d'Australie. Zverev, 21 ans et lauréat du Masters en fin de saison 2018, s'est imposé 7-6 (7/5), 6-4, 5-7, 6-7 (8/6) et 6-1 sur la Margaret Court Arena.

Zverev, qui menait pourtant deux sets à rien, a vu le Français revenir dans la partie. Membre régulier du top 100 depuis près de 10 ans, Chardy n'a pas baissé les bras et, grâce à son grand coup droit, a emmené la partie dans un cinquième set décisif. Efficace tant sur son service qu'en retour, Zverev a ensuite survolé le dernier set.

Le jeune et talentueux allemand, qui symbolise la "Next Gen", cette nouvelle génération de joueurs sur le circuit ATP, attend toujours une performance de premier choix dans un Grand Chelem. En effet, Zverev n'a disputé qu'un seul quart de finale d'un tournoi majeur, battu par Dominic Thiem à Roland-Garros 2018.

Au prochain tour, Zverev affrontera l'Australien Alex Bolt (ATP 159). Le gaucher de 26 ans, bénéficiaire d'une invitation, a écarté jeudi un autre Français, Gilles Simon (ATP 31), en cinq sets également: 2-6, 6-4, 4-6, 7-6 (10/8) et 6-4. Bolt n'avait jamais passé le cap du premier tour en Grand Chelem.

Djokovic bat Tsonga dans un remake de la finale de 2008

Solide de bout en bout, Novak Djokovic a validé son ticket pour le troisième tour de l'Open d'Australie, jeudi à Melbourne. Le Serbe, N.1 mondial, a battu le Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 177) sur le score de 6-3, 7-5, 6-4 après 2h04 de jeu. C'est la troisième fois que les deux joueurs s'affrontaient à Melbourne Park après la finale de 2008, remportée par 'Nole', et un quart de finale en 2010, cette fois tombé dans l'escarcelle du Manceau.

Tsonga, invité par les organisateurs, a vécu une saison 2018 chahutée par les blessures. D'abord touché aux ischio-jambiers, il a ensuite dû se faire opérer du genou gauche, passant de la 15e à la 239e place mondiale entre fin 2017 et fin 2018. Après une demi-finale à Sydney en début de saison, le Français de 33 ans revient donc dans le coup au fil des semaines.

Djokovic, 14 victoires dans un tournoi majeur dont Wimbledon et l'US Open 2018, affrontera Denis Shapovalov pour une place en huitièmes. Le Canadien de 19 ans, 27e mondial, a battu le Japonais Taro Daniel (ATP 78) en trois sets, 6-3, 7-6 (7/2), 6-3 plus tôt dans la journée.