Tennis Il n’y a pas assez de superlatifs pour qualifier la douzième victoire de Rafael Nadal. Et pourtant, voici un mois, l’Espagnol hésitait à Paris !

Jamais sans doute Rafael Nadal n’avait tant apprécié une victoire à Roland-Garros. Il a même peut-être savouré davantage ce douzième titre sur la terre battue parisienne que le premier, en 2005. Et pour cause : voici un peu plus d’un mois, le Majorquin, déprimé, se demandait même s’il serait du voyage du côté de la Porte d’Auteuil.

(...)