PARIS Le coach d'Olivier Rochus a suivi avec sa passion habituelle la finale. «C'est une victoire incroyable dans tous les sens du terme. C'est la victoire de deux joueurs de simple et de deux amis qui avaient, durant quinze jours, une bonne étoile au-dessus de leur tête. C'est fabuleux mais il faut rester réaliste. Ce n'est pas parce qu'ils ont gagné ce Roland-Garros qu'ils vont remporter d'autres grands tournois de double. Pour l'un et l'autre, la priorité reste la carrière en simple...»

© La Libre Belgique 2004