Alors que le monde du tennis traverse une zone de turbulences, Roger Federer a appelé à des "sanctions dures" contre les joueurs qui parient sur des matches, tout en soulignant qu'il fallait faire attention aux spéculations, samedi à la veille du Masters à Shanghaï.

"Vous pouvez parier sur beaucoup de choses, mais si vous les faites sur le tennis alors que vous êtes concernés ce n'est pas une bonne chose. Ceux qui le font devraient être punis sévèrement", a déclaré le N.1 mondial.

Cette prise de position intervient alors que, pour la première fois, un joueur, l'Italien Alessio di Mauro, a été suspendu neuf mois pour avoir parié sur des matches de tennis. "Personnellement je n'ai jamais été approché et je n'ai jamais été sur un site de paris sportifs", a précisé Federer, avant de souligner qu'il fallait se méfier de "tout ce qu'on entend en ce moment". "Ce sont surtout des spéculations, a déclaré le Suisse. Les médias font monter la sauce, c'est peut-être intéressant à lire mais cela ne remplace pas les faits. Les paris, je ne pense pas que cela concerne les meilleurs. La tentation peut exister à un niveau plus bas peut-être mais cela me surprendrait au plus haut niveau. Il y a déjà énormément d'argent dans le tennis. Ce serait courir un risque stupide."

Outre les paris et d'éventuels matches truqués, deux autres faits divers ont agité le tennis ces derniers jours. D'abord l'annonce du contrôle positif à la cocaïne de Martina Hingis, compatriote de Federer. "Un gros choc" pour le N.1 mondial qui "espère que ce n'est pas vrai". "En attendant je la soutiens", a-t-il ajouté.

L'autre affaire chaude du moment concerne le soupçon d'empoisonnement de l'Allemand Tommy Haas lors d'un match de Coupe Davis en Russie. Un sujet que Federer a qualifié de "pure spéculation dont on va sans doute jamais savoir la vérité". "J'espère que de meilleurs temps vont arriver pour le tennis, a-t-il conclu, j'ai tendance à croire que quand les choses ont l'air de n'aller pas très bien, on ne peut en sortir que plus forts, c'est comme ça pour toute chose dans la vie."