En 2012, Kvitova avait cédé face à Maria Sharapova, future lauréate, dans le dernier carré. Depuis, elle n'avait plus dépassé les huitièmes de finale sur la terre battue parisienne. La gauchère tchèque (30 ans) affrontera une Américaine pour une place en finale, Sofia Kenin (6e) ou Danielle Collins (57e).

L'autre demi-finale opposera la jeune Polonaise Iga Swiatek (54e), 19 ans, à la surprise argentine issue des qualifications Nadia Podoroska (131e).

"Rejouer une demi-finale à Paris, ça veut dire beaucoup pour moi. C'est plein d'émotions d'être de nouveau ici, sur le court Philippe-Chartrier, après tout ce qui s'est passé. J'en suis vraiment très heureuse", a décrit Kvitova, en référence à l'agression au couteau dont elle a été victime fin décembre 2016, lors d'un cambriolage à son domicile en République tchèque.

Cet événement avait un temps mis sa carrière en péril: sa main gauche, blessée, avait nécessité une opération importante et elle avait été éloignée des courts pendant cinq mois.

C'est précisément à Roland-Garros qu'elle avait renoué avec la compétition au printemps 2017.

"On peut dire que d'une certaine façon, cet endroit me porte chance", a souri Kvitova.

"Je n'aurais pas pu imaginer que je rejouerais une demi-finale ici après tout ce qui s'est passé. Je suis vraiment heureuse d'être encore capable de jouer et de rivaliser avec les meilleures", a-t-elle complété.

Comme Swiatek, Kvitova s'est hissée dans le dernier carré sans laissé échapper le moindre set.

Face à Siegemund (32 ans), qui disputait son premier quart de finale en Grand Chelem et a été manipulée dans le bas du dos à plusieurs reprises par le kiné, la double lauréate de Wimbledon (2011 et 2014) a frappé 22 coups gagnants contre seulement 15 fautes directes pour s'imposer en 1h20.

Sa qualification pour les quarts de finale lui avait d'ores et déjà assuré de se réinstaller dans le top 10 à l'issue de la quinzaine parisienne.

Sofia Kenin complète le dernier carré

L'Américain Sofia Kenin (WTA 6) a décroché le dernier billet pour les demi-finales du simple dames de Roland-Garros en battant sa compatriote Danielle Collins (WTA 57) en trois sets 6-4, 4-6, 6-0 et 2h04 de jeu dans le dernier quart de finale mercredi sur la terre battue parisienne.

En demi-finales, Kenin, 4e tête de série, sera opposée à la Tchèque Petra Kvitova (WTA 11/N.7), qui, s'est imposée 6-3, 6-3 face à l'Allemande Laura Siegemund (WTA 66) plus tôt dans la journée.

Sofia Kenin, lauréate de l'Open d'Australie en janvier, n'avait jamais été plus loin que les 8e de finale à Paris avant cette édition 2020.

Petra Kvitova, lauréate de Wimbledon en 2011 et 2014, atteint le dernier carré de Roland-Garros pour la deuxième fois de sa carrière, après 2012. Elle avait alors été éliminée par la Russe Maria Sharapova, future lauréate.

L'autre demi-finale opposera la Polonaise Iga Swiatek (WTA 54) à l'Argentine Nadia Podoroska (WTA 131). Podoroska, qui avait éliminé Greet Minnen au premier tour, est la première joueuse issue des qualifications à atteindre les demi-finales à la Porte d'Auteuil.

Stefanos Tsitsipas rejoint les demi-finales aux dépens d'Andrey Rublev

Le Grec Stefanos Tsitsipas s'est qualifié pour les demi-finales des Internationaux de France de tennis mercredi en fin d'après-midi à Roland-Garros. Le 6e joueur mondial et 5e tête de série sur la terre battue parisienne a dominé en trois manches le Russe Andrey Rublev (ATP 12/N.13) 7-5, 6-2 et 6-3. La rencontre a durée 1h55. Rublev, 22 ans, qui a mené 3-5 dans le premier set s'est ensuite éteint ne marquant plus ensuite que cinq jeux contre seize à son adversaire.

Tsitsipas, 22 ans, jouera sa 2e demi-finale en Grand Chelem après celle disputée à l'Open d'Australie en 2019. Il sera opposé en demi-finale au vainqueur du dernier quart qui doit opposée en soirée le Serbe Novak Djokovic (ATP 1/N.1) à l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 18/N.19).

L'autre demi-finale mettre en présence le tenant du titre l'Espagnol Rafael Nadal (ATP 2/N.2) à l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 14/N.12).