David Goffin a été éliminé dès le premier tour de Roland-Garros, lundi, à Paris. Goffin, 13e joueur mondial et tête de série N.13, s'est incliné 6-0, 7-5 et 7-6 (7/3) face à l'Italien Lorenzo Musetti (ATP 76). La rencontre a duré 2 heures et 18 minutes. Pour la deuxième année consécutive, Goffin prend la porte dès le premier tour des Internationaux de France après une défaite contre un jeune Italien. Après Jannik Sinner l'an passé, le bourreau du Liégeois se nomme cette année Lorenzo Musetti, 19 ans.

Face à un Goffin nerveux, Musetti survolait le premier set 6-0. Le deuxième set était plus disputé. Goffin s'offrait même une balle de set à 4-5 sur le service de son adversaire. Mais le N.1 belge ne convertissait pas cette occasion. Musetti s'emparait de la mise en jeu suivante de Goffin et s'en allait gagner le deuxième set 7-5.

Dans le troisième set, Musetti convertissait une balle de break pour mener 2-1. Après six balles de break manquées, Goffin parvenait enfin à prendre la mise en jeu de Musetti pour recoller à 5-5. On assistait alors à un nouveau break de Musetti suivi d'un contrebreak de Goffin. Le set se poursuivait au jeu décisif où Musetti émergait 7/3.

Le 10e Roland-Garros de Goffin s'arrête donc dès le premier tour, comme en 2013, 2014 et 2020. Les quarts de finale atteints en 2016 constituent son meilleur résultat à Paris.

Au deuxième tour, Musetti affrontera le Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 77) ou le Japonais Yoshihito Nishioka (ATP 57).

Ça passe pour Mertens

Elise Mertens (WTA 15/N.14) a franchi avec succès le premier tour du tournoi de tennis de Roland-Garros. Elle a éliminé l'Australienne Storm Sanders (WTA 161), passée par les qualifications, en deux manches : 6-4 et 6-1 La N.1 belge avait pourtant mal commencé son match. Après la perte de son premier jeu de service, le marquoir indiqua 0-3 en faveur de son adversaire puis 1-4. C'est alors que le match bascula. Mertens aligna huit jeux et empocha la première manche (6-4) et mena dans la foulée 3-0.

Le deuxième set a été moins compliqué pour la N.1 belge, qui a pris les deux premiers services de son adversaire pour mener 3-0. Elle a certes perdu sa mise en jeu à 3-1, mais c'était pour aligner ensuite trois jeux de suite et s'imposer en 1 heure et 23 minutes.

Au 2e tour de ce 2e tournoi du Grand Chelem, Mertens rencontrera la Kazakhe Zarina Diyas (ATP 93) qui battu au 1er tour la Britannique Heather Watson (WTA 71) 6-4, 7-5 en 1h53.

Elise Mertens dispute à 25 ans son 5e tournoi de Roland-Garros consécutif. Elle a toujours atteint le 3e tour du tournoi. Son meilleur résultat en simple est un 8e de finale en 2018 et, en double, un quart de finale en 2019. La Limbourgeoise qui est 2e mondiale en double, joue celui-ci en compagnie de la Taïwanaise Hsieh Su-Wei, 3e mondiale.

Van Uytvanck éliminée au premier tour

Alison Van Uytvanck a été éliminée dès le premier tour de Roland-Garros, lundi. Van Uytvanck, 27 ans, 67e joueuse mondiale, s'est inclinée 7-5, 4-6, 6-4 face à l'Italienne Martina Trevisan, 27 ans, 97e à la WTA. La rencontre a duré 2 heures et 53 minutes. Van Uytvanck prenait d'emblée le service de son adversaire, mais subissait un débreak dans la foulée. A 4-4 elle s'offrait un nouveau break. Dans le jeu suivant, elle gaspillait trois balles de set et voyait Trevisan revenir à 5 jeux partout puis conserver sa mise en jeu et s'adjuger le set sur le service de la Belge (7-5).

Malgré des balles de break de part et d'autre, le deuxième set restait en équilibre jusqu'au neuvième jeu, moment choisi par Van Uytvanck pour prendre le service de l'Italienne. Après deux balles de set manquées, elle réussissait à revenir à égalité une manche partout (4-6).

La manche décisive voyait Trevisan faire le break à deux reprises, Van Uytvanck contrebreakait à chaque fois. Mais à 5-4, Trevisan réalisait un jeu blanc sur le service de Van Uytvanck pour l'emporter.

C'était la septième participation de Van Uytvanck à Roland-Garros. Les quarts de finale atteints en 2015 constituent son meilleur résultat. Opérée du genou fin février, Van Uytvanck connaît une saison compliquée. Elle reste sur six défaites de rang depuis sa victoire au premier tour de l'Open d'Australie début février.