CHEZ LES HOMMES

Daniil Medvedev se qualifie pour le troisième tour

Daniil Medvedev s'est qualifié pour le troisième tour de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem, mercredi. Le Russe, N.2 mondial et tête de série N.2, s'est imposé en quatre sets 3-6, 6-1, 6-4, 6-3 en 2h18 face à l'Américain Tommy Paul (ATP 52). Medvedev connaissait une première manche compliquée et se faisait breaker à 3-2 avant de perdre le set (3-6). Le joueur russe se réveillait dans le deuxième set remporté en 25 minutes (6-1).

Medvedev, qui n'avait jamais réussi à passer le premier tour à Paris en quatre participations, poursuivait sur sa lancée et remportait les troisième et quatrième sets pour filer au troisième tour. Il y sera opposé à l'Américain Reilly Opelka, N.35 mondial et tête de série N.32.

Zverev sort Safiullin sans problème

Alexander Zverev, 6e mondial, s'est qualifié mercredi pour le troisième tour de Roland-Garros au terme d'un match solide contre le Russe Roman Safiullin (182e) 7-6 (7/4), 6-3, 7-6 (7/1), trois jours après un premier tour compliqué. "Je connais Roman depuis qu'on a 12 ans, on a le même âge avec aussi Rublev, Bublik et on a joué ici en juniors en même temps. Il a été beaucoup blessé mais c'est un super joueur qui va remonter au classement", a commenté l'Allemand de 24 ans.

Au prochain tour, Zverev affrontera un Serbe: Laslo Djere (55e) ou Miomir Kecmanovic (48e).

Après un bras de fer d'une heure au premier set, où il a servi à 6-5 mais a laissé Safiullin le pousser dans un jeu décisif, Zverev a été breaké rapidement dans le deuxième pour être mené 3-1.

Mais l'Allemand a aligné cinq jeux d'affilée pour se détacher deux manches à zéro.

Dans le troisième set, à 2-1 sur son service, il a commis trop de fautes directes, y compris au service, et concédé sa mise en jeu en laissant paraître des signes d'énervement. Encore plusieurs fautes directes ont permis au Russe de confirmer son break (4-1).

Zverev est cependant parvenu à se reconcentrer et à revenir à 4-4. Et sur un ace, il a obtenu un second tie break.

Avec le soutien d'un public épars dans les tribunes du court Suzanne-Lenglen, il n'a laissé aucune chance à Safiullin, issu des qualifications, dans le jeu décisif.

Dimanche au premier tour, le finaliste du dernier US Open avait concédé les deux premières manches au qualifié allemand Oscar Otte avant de s'en sortir (3-6, 3-6, 6-2, 6-2, 6-0).

Tsitsipas se qualifie sans encombres et affrontera Isner au troisième tour

Le numéro cinq mondial Stefanos Tsitsipas (ATP 5) s'est qualifié pour le troisième tour de Roland-Garros. L'outsider grec a battu l'Espagnol Pedro Martinez (ATP 103) en trois sets 6-3, 6-4, 6-3 en 2h30, Le Grec rencontrera au troisième tour John Isner (ATP 34). Après avoir remporté facilement la première manche, Tsitsipas a dû s'employer au cours de la deuxième. Son adversaire est en effet parvenu à exploiter les erreurs du Grec en revers pour le breaker par deux fois. Malheureusement pour lui, il n'a jamais réussi à confirmer sur son jeu de service. Le récent vainqueur du tournoi de Monte-Carlo a finalement émergé à quatre partout pour pouvoir s'adjuger le gain du deuxième set. Concentré et appliqué, Tsitsipas est monté en puissance tout au long du troisième set pour finalement s'imposer.

Tsitsipas est considéré par beaucoup d'observateurs comme le principal favori dans la deuxième partie du tableau chez les messieurs. Au troisième tour, le jeune tennisman de 22 ans affrontera John Isner, tête de série N.31. L'Américain, un des deux seuls hommes à avoir emmené Rafael Nadal dans un match à cinq sets à Paris, constituera un premier gros test pour Tsitsipas.

CHEZ LES FEMMES

Serena Williams se qualifie dans la difficulté pour le troisième tour

Serena Williams, N.8 mondiale et tête de série N.7, s'est qualifiée pour le troisième tour de Roland-Garros, deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison. L'Américaine s'est imposée en trois sets 6-3, 5-7, 6-1 en 2h06 face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu (WTA 174). Après avoir remporté le premier set en seulement 33 minutes, Williams, trois fois lauréate à la Porte d'Auteuil, commettait de nombreuses fautes directes dans la deuxième manche, remportée par Buzarnescu.

Dans la manche décisive, l'Américaine retrouvait son meilleur tennis et remportait les quatre premiers jeux avant de valider sa qualification en remportant le dernier set 6-1.

Williams, 39 ans, affrontera au troisième tour sa compatriote Danielle Collins, 50e mondiale.

Garcia sauve quatre balles de match, mais finit par s'incliner au 2e tour

Caroline Garcia s'arrête dès le deuxième tour: la N.2 française, bien qu'ayant sauvé quatre balles de match, a finalement été battue mercredi par Polona Hercog, 7-5, 6-4.

Après l'élimination en début de journée d'Harmony Tan, il ne reste donc donc que deux Françaises dans le tableau: Fiona Ferro et Kristina Mladenovic qui doivent respectivement affronter jeudi Jennifer Brady (tête de série N.13) et Anett Kontaveit (tête de série N.30), pour tenter de rallier le 3e tour.

C'est la première fois en cinq rencontres que Garcia, 58e mondiale, cède face à la Slovène (73e), tombeuse au premier tour de la tête de série N.16 Kiki Bertens.

La Française peut nourrir quelques regrets: au premier set, à 5-4 en sa faveur et sur le service de son adversaire, elle était à deux points de s'adjuger la manche, avant de s'incliner 7-5. Et surtout, dans le 2e set, après deux breaks de retard, elle n'a pas été loin de recoller, sauvant une première balle de match à 5-3 alors que la Slovène servait pour le gain de la rencontre, puis trois autres au jeu suivant sur son propre service où elle était menée 0-40. La 5e balle de match lui aura cependant été fatale.

Lucide sur les raisons de sa défaite - "je suis parfois un peu retombée dans mes travers: j'ai paniqué, à essayer de finir les points tout de suite, alors que je peux construire en quatre-cinq frappes" - Garcia veut aussi retenir les points positifs de son tournoi, comme ses retrouvailles avec le public.

"Je me sens mieux dans ma peau" et sur le court. "Cette année, j'ai vraiment pris du plaisir à avoir du public, ils étaient super chauds et j'ai pris toute leur énergie, ça été intense. C'est incroyable d'avoir cette chance de pouvoir vivre des moments comme ça", s'est-elle réjoui en conférence de presse.

Après "je ne vais pas vous dire que tout va bien, que je suis contente d'avoir perdu, loin de moi cette idée. (...) Ca reste une défaite, j'ai encore plein de choses à travailler. Mais j'ai vraiment vécu une belle ambiance et j'en ai profité à fond", a-t-elle conclu.

Au prochain tour, Hercog sera opposée à la Tchèque Marketa Vondrousova (21e).