David Goffin, qui reste sur des mois très positifs au niveau de son jeu et de ses résultats, avait pris un coup sur la tête face à Roger Federer en huitièmes de finale de l'US Open. Le Suisse ne lui avait laissé que 4 jeux. Moins de 24 heures plus tard, le LIégeois a pris un deuxième coup en pleine figure. Dans la course au Masters, il devait surveiller attentivement les prestations de 3 rivaux qui le menacent: Diego Schwartzman, Gaël Monfils et Matteo Berrettini. Le petit Argentin a créé la sensation en battant Alexander Zverev. Le Français a été à la hauteur de son huitième en écartant Pablo Andujar en trois sets secs 6-1, 6-2, 6-2. Quant à l'Italien, il poursuit sa belle saison. Il a éliminé Andrey Rublev, l'homme qui avait surpris Stefanos Tsitsipas au premier tour.

Schwartzman, Monfils et Berrettini sont tous les trois présents en quart de finale ce qui signifie qu'ils ont pris 360 points à New York. Ils restent encore derrière Goffin. Pour rappel, le Liégeois totalise 2080 points soit autant que Monfils. Schwartzman (1850) et Berrettini (1800) ne sont pas loin. Celui ou ceux qui franchiront les quarts de finale dépasseront d'office Goffin.

La suite du programme s'annonce plus compliquée sauf pour un des trois. En effet, Monfils et Berrettini s'affrontent. Si Monfils l'emporte, il prendra une avance de 360 points ce qui représente un bel avantage. Quant à Schwartzman, il défie Rafael Nadal. Goffin a besoin d'un coup de main de Rafa.

Comme une mauvaise nouvelle n'arrive pas seule, Goffin devra même surveiller un revenant, Stan Wawrinka. Le Suisse, qui affronte le jeune Daniil Medvedev est à l'affût. S'il bat le Russe, il revient à 50 points de Goffin. Avec son expérience et son jeu, il est totalement imprévisible. S'il devait battre Medvedev, il défierait le vainqueur du match entre Federer et Dimitrov.