Tennis

La Russe s’est qualifiée pour les huitièmes en laissant une très forte impression. Décryptage.

Maria Sharapova a l’œil du tigre, et vendredi c’est Caroline Wozniacki qui en a fait les frais au troisième tour (6-4, 4-6, 6-3) de cet Open d’Australie.

Au terme d’un match qui, à la vue du niveau de jeu produit, aurait pu être assimilé à une demi-finale ou une finale, elle a fait sérieusement grimper sa cote parmi les outsiders pour le titre. Elle a répondu présente au défi physique présenté par la défense et la régularité de la Danoise et afficher une constance remarquable dans l’agression.

(...)