Le Français Gilles Simon, tête de série n°9, a abandonné au 3e tour de l’US Open dimanche à New York alors qu’il était mené deux sets à un par l’Espagnol Juan Carlos Ferrero (n°24). Simon, dont la douleur au genou droit qui le gêne depuis Roland-Garros s’est réveillée en fin de troisième manche, avait facilement remporté la première manche 6-1 et concédé les deux suivantes 6-4, 7-6(5). Il est mené 1 jeu à 0 dans la quatrième manche quand il a signifié son abandon à l’arbitre. Le Français est perturbé depuis Roland-Garros par une inflammation chronique au tendon rotulien du genou, comme en témoigne un bandage blanc. La douleur s’est réveillée sur un coup droit frappé en fin de troisième set quand les deux joueurs étaient à égalité 4-4. Le Français a tout de suite baissé la tête et grimacé, faisant comprendre qu’il y avait un problème. Soigné sur le court au changement de côté, la tête dans la serviette puis le regard dans le vide, Simon a poursuivi la partie sur une jambe, parvenant quand même à pousser Ferrero au tie-break, qu’il a concédé avant d’abandonner.

Quelques erreurs dans les moments clés de l’Espagnol (seulement 3 occasions de break converties sur 12) avaient permis au Français, révélation de la saison passée où il était parvenu au 7e rang mondial, de rester dans la course dans le troisième set, jusqu’à ce 9e jeu où son genou s’est manifesté. L’ancien numéro un mondial rencontrera en huitièmes le vainqueur du match opposant l’Argentin Juan Martin Del Potro, tête de série numéro six du tournoi et qui n’a toujours concédé aucun set à l’Autrichien Daniel Koellerer.